: radio primitive /

: d’ici /
« Parisien, Falaises sort avec ce «They are here» son premier EP, presque un album au vu de ses huit titres. Ces derniers, dans une dynamique à la fois pop-rock et électro-pop, présentant un groupe déjà prometteur. Et plutôt enlevé, comme le démontre Boy qui charbonne allègrement sur une dynamique plutôt enlevée.

On est sur les bons rails, des motifs synthétiques sans surcharge agrémentent les morceaux. Inherent voice, lui aussi vif, validant la bonne impression due à l’amorce. Falaises a de plus le mérite de faire dans une simplicité qui l’honore, d’user d’un chant féminin qui séduit tout en ayant du caractère. A l’image de Daylight dreamer, électro-pop de la même étoffe alerte. Suivi par Twilight splendor, qui baisse la cadence pour se faire plus aérien. Ceci sans écorcher le rendu, étayé par des sons bien imaginés »


Pour gagner «They are here» de Falaises , rendez-vous dans le Démon de Midi le vendredi 14 décembre entre 12h et 13h.




/:

Le Secours populaire se mobilise, pour que Noël n’oublie personne !

Les équipes bénévoles, habillées en Pères Noël verts s’activent pour collecter des fonds, pour permettre au 10 500 personnes accueillis dans la Marne, de célébrer les fêtes de fin d’année dans la dignité, par le biais d’un cadeau neuf pour les enfants, d’un colis festif (truite, boudin blanc, bûche glacée …).

Le Secours populaire a besoin de moyens financiers, car pas d’actions sans don !

Nous souhaiterions avertir les Rémois et Marnais sur la « Braderie de jouets d’occasions » ouvert à tous, samedi 22 décembre au Secours populaire (30 avenue général de Gaulle à Reims) de 9h30 à 11h30 puis de 13h30 à 16 heures. Les fonds collectés permettront de faire la solidarité avec les Pères Noël verts.




/:

A nouveau, l'équipe de l'association Solidarité Enfants Népal vous invite à écouter les chants de Noël offerts par la CHORALE PLAIN CHANT de Noisy-le-Grand, le dimanche 16 Décembre à 16h00, à l'église St Arnoult de Gournay-sur-Marne. 

L'entrée est gratuite et votre Participation sera libre au profit de notre association.




/:

En décembre, Nova Villa reçoit 3 auteurs autour de leur dernier roman :

Didier Blonde - Le Figurant - éditions Gallimard, janvier 2018
Lundi 10 décembre à 18h30 Le Cellier
À dix-neuf ans, le narrateur a rencontré Judith sur le tournage de Baisers volés de François Truffaut où ils étaient tous les deux figurants.
Quarante-cinq ans plus tard, il cherche à savoir ce qui s'est passé ces jours-là et ce qu'elle est devenue.
L'enquête dans laquelle il se lance lui fait traverser un Paris peuplé de fantômes, où ce qui reste du décor et des coulisses du film ne coïncide pas toujours avec ses souvenirs ni avec la réalité. 
Quelles traces a laissées leur brève histoire ?
Didier Blonde nous emmène dans un Paris oublié, dans des cafés qui ont changé de nom, des cinémas qui ont fermé comme le Gaumont-Palace de la place Clichy.
Les souvenirs ressurgissent dans certaines rues, se modifient au gré des rencontres, comme s’ils appartenaient à des bouts de films non retenus au montage final.

Sema Kılıçkaya - La langue de personne - éditions Collas, avril 2018
Mercredi 12 décembre à 18h30 Médiathèque Cormontreuil
C'est une famille dans l'est de la France. Le père, originaire de Turquie, est un migrant économique des années 1970.
L'histoire commence quand revient Fatma, qui a fui la France il y a plus de vingt ans pour les États-Unis.
À l'heure de Charlie Hebdo, elle retrouve le père, hospitalisé, sa soeur Élif, qui a dû prendre la tête de la famille, et les enfants. Ils vivent dans leur HLM de toujours. Pour ne pas se laisser entraîner dans l'hystérie qui s'empare de sa famille et de tout le pays, Fatma joue avec les mots et s'interroge sur le vivre ensemble.
Quelle expérience partager, d'une génération à l'autre, d'une langue à l'autre ?
Avec La Langue de personne, Sema Kiliçkaya s'interroge avec humour et tendresse sur les origines de ce malaise.

Gabrielle Schaff - Passé inaperçu - éditions du Seuil, janvier 2018
Premier roman
Jeudi 13 décembre à 18h30 Le Cellier
Fahd devait faire des repérages en Lorraine pour un film consacré aux chibanis, les retraités maghrébins venus travailler en France dans les années 1960. Or il s'est soudainement volatilisé. Disparu sans laisser d'adresse.
Tout en préparant le tournage, la narratrice se lance à sa recherche dans cet Est désindustrialisé, en se saisissant des quelques traces disponibles : des photos, des films de famille, des témoignages de proches.
Ce faisant, elle réveille l'histoire de ses propres grands-parents « Malgré-nous », ces Alsaciens et Mosellans incorporés de force dans l'armée allemande pendant la Seconde Guerre mondiale.
Qu’est-ce qui nous définit ? Quelle place pour ceux qui apparaissent comme des doubles perdants ?




: de là /

FÊTE ! COMÉDIE 2009-2018

Mercredi 19 décembre à partir de 20h30

à l’Atelier de la Comédie 13 rue du Moulin brûlé

 

Une soirée pour fêter ensemble les 10 ans de Ludovic Lagarde à la tête de la Comédie de Reims, en compagnie des artistes qui l’ont accompagné.

· Prises de parole officielles

· Intermèdes artistiques

· DJ sets

· Lancement du site d'archives


Ludovic Lagarde a souhaité recenser tous les spectacles portés par la Comédie depuis son arrivée sur un site web. Une manière originale de figurer la confiance et le soutien apportés aux artistes associés sous sa direction. Ces derniers ont été invités à s’emparer du site web et à narrer en mots et en images le récit de leurs dix ans à la Comédie. Découvrez cette histoire en creux de la Comédie, vue par les artistes qui l’ont habitée.

 

Entrée libre sur réservation




Encore plus d’infos locales et régionales, ici.


: d’ailleurs / 


PRÉVENONS LES RISQUES AUDITIFS SANS RÉDUIRE LA SCÈNE AU SILENCE…

Depuis des années, les professionnels du spectacle se mobilisent pour la prévention sonore dans les salles de concerts et les festivals. Avec, depuis toujours, une approche constructive et responsable à l’égard de la santé des spectateurs et de la tranquillité des riverains.

L’État a imposé un nouveau décret sur le son (n° 2017-1244 du 7 août 2017), applicable depuis octobre 2018, sans entendre notre avis sur le plan artistique, technique, la pertinence des mesures et sur l’impact économique.

Les professionnels via AGI-SON, consultés lors de l’écriture du décret, avait souligné les points qui ne pouvaient pas être compatibles, techniquement, avec la physique du son ou les esthétiques et pratiques artistiques.




LES PROFESSIONNELS DEMANDENT AUX MINISTÈRES UNE RÉVISION DU DÉCRET…


Ni réaliste, ni optimal, ce décret aura des conséquences lourdes sur le spectacle et la filière toute entière (artistes, producteurs, diffuseurs, salles, festivals, équipes techniques) comme pour les spectateurs :

L’expression artistique en danger

Les niveaux sonores imposés empêchent les artistes d’exprimer la richesse de leur style musical, mettant en péril la diversité des esthétiques.

La diversité musicale attaquée

En effet, la baisse des basses fréquences nuit à l’ensemble des esthétiques musicales, notamment aux genres comme le reggae, les musiques électroniques, le dub et le hip hop qui disparaîtront peu à peu des scènes, réduisant la liberté d'accès des spectateurs à tous les genres musicaux.

Les concerts et festivals en plein air menacés

L’obligation de produire une étude de l’impact des nuisances sonores sur l’environnement lors des spectacles en plein air est techniquement irréaliste. Par exemple, les conditions extérieures sont extrêmement variables le jour J, comme la présence de vent. De plus, les niveaux sonores exigés en milieu urbain sont impossibles à respecter, ce qui entraînera l'impossibilité de réaliser un concert en centre-ville.

Toute la scène fragilisée

La limitation de la diversité musicale, l'impossibilité technique de mise en œuvre, additionnée au coût de mise en conformité (achat d’afficheurs, d’enregistreurs, de nouveaux systèmes de diffusion, formation du personnel...) met en danger tout le secteur, déjà vulnérable, d’autant qu’aucun soutien financier ou accompagnement n’est prévu par l’État.


/:

La 14e édition du Festival de la Poule des Champs se déroulera les 13 & 14 Septembre 2019 toujours à Aubérive (51) sous chapiteau !

La programmation sera dévoilée plus tard, mais en attendant vous pouvez nous faire confiance et acheter votrpass 2 jours dès maintenant.

 

Ces pass 2 jours sont mis en vente au tarif de 35 €*




/:

Écoutez Césaré

Radio primitive

CÉSARÉ SUR LES ONDES

Fréquence  : 92.4  FM



Radio Primitive et Césaré s'associent pour vous proposer des rendez-vous trimestriels. Vous pourrez découvrir les actualités de la création sonore en région à travers des écoutes, des interviews d'artistes en résidence et une présentation des événements à venir.

/:

La multiplication des navigateurs et les mises à jour des plus anciens ont parfois rendu difficile au fil des ans la lecture de nos fichiers «sons».

C’est pourquoi nous avons ajouté pour chacun d’eux un second lien matérialisé par l’icône suivante :




Si vous n’avez pas accès au lecteur primitif d’un son, cliquez sur le poste de radio et ouvrez ainsi une nouvelle fenêtre avec un lecteur vous permettant de lire le fichier concerné.


: avertissement /

Il est conseillé à qui s’aventure sur les ondes de Radio Primitive de ne point trop se fier à ses anciennes oreilles et d’observer les rituels suivants avec attention, car ce qui semble être dissimule souvent ce qui est.


- tu auras bien entendu abandonné le gribouillis des juke-box de bazar,

- imite maintenant le spectre du divin transistor,

- pose sur la colline le puzzle des certitudes,

- compose le code du grand tout,

- écoute et traduit.


En d’autres termes, l’auditeur qui s’engage sur ces ondes devrait méditer cet avertissement :

" A écouter de plus près, il y avait à entendre".


: la loi des ondes /

Nous, fiers gloupiers des ondes, proclamons une et indivisible cette mère loi qui désormais s’applique indifféremment aux auditeurs et auditrices de Radio Primitive et aux membres de l’Amicale des Amateurs du Museau Vinaigrette.


Article huns :

L’oreille est reine. L’œil est son valet.


Article deux en un :

A la course du temps hertzien s’oppose le droit d’écoute qui plonge le gourmand des sons dans l’extase des battements de cœur et la volupté des chuchotements de l’aiguilleur des trains.


Article Troyes :

La vibration primitive et les cordes vocales du poulpe unissent les écoutants. Nostalgiques du chien de la maison hantée, ils ne redoutent que le retour du jazz à roulettes et des polyphonies corses.


Article Catherine de Russie :

En transes barbares, bruits d’assiettes et de verres brisés composent en arythmie la bande son des estomacs et des dimanches matin. Seuls sont dispensés de l’audience rituelle les caniches à poils d’or et le fils de Zézette.


Article cinq à sept :

Plouf. Plouf. Splash. Meuh. Atchoum. Miam. Miam. Pif. Paf. Vroum.


Article soldé :

Le tintamarre du monde trouble l’air pur des musiciens de la fanfare locale. Le remède se conjugue en dos, en raie, en mie, en scie. Les nouilles restent au sol.


Article sept à boire qu’il nous faut :

Sont immédiatement admis au sein du Conseil du Salon des Sons : le hérisson, le buisson, le chausson, l’écusson, le polisson et le mollasson. Le cas du saucisson reste à l’étude de maître Aupadeloi.


Article huître :

La voix est libre. En conséquence, grille de programme et mur du son doivent être abattus sans délais. Il est cependant toujours interdit de mettre ses coudes sur la table de mixage et obligation reste de ranger la chambre d’écho en sortant.


Fait à cœur, dans la joie et l’allégresse, en juillet de l’an 2012.

Pour faire valoir ce que de droit.

Bises à Zézette.


Vous n’arrivez pas à lire les fichiers sons sur ce site ?

Qui sommes nous ? - Adhérez - Nous rejoindre !

 

/:

nous écouter en direct

nos programmes

l’agenda primitif

nos classements

nous écrire

jeux concours

prestations et services

notre podcast

/:

quartier plus

radio de quartier

ça se passe à orgeval

parlons-en

ensembleS

l’après-midi d’une vie

de l’encre sur les ondes

va y avoir du sport

le don du son

reporters citoyens

des fleurs dans l’horloge

45 tours et puis s’en vont...

la dernière gorgée de bière...

l’histoire du rock...

les rues rémoises

l’alambic générik

production en série

petite biblio primitive 1

petite biblio primitive 2

la cueillette des feuilles

vous m’en direz tant

l’illusion des souffleries

les films de l’ouest

le camembert...

le reims doigts

c’est pas compliqué

le quart d’heure rémois

le coffre au passé

baby face jesus

le saint graal est dans l’escalier

gueule de bois

parole de migrants

à l’ombre du silence...

rencontre musée immigration

/:

coub’info

chroniques lycéennes 2010

chroniques lycéennes 2011

chroniques lycéennes 2012

chroniques lycéennes 2014

Libergier : 10 mots 2015

la minute de pub

histoires de migrants

molière chez les jivaros

de l’autre côté du tableau noir

la guerre dans tous ses états

mon héros

la patate ose

anatole untel

je rêvais d’être...

voyage en utopie

la vie est belle...


/:

acsr

silence radio

ousopo

oufipo

syntone

addor

radiophonie / radio art

radio fanch

le transistor

le perce oreilles

grer

polémix et la voix off

le flash impro

the voice of cassandre

solenoïde

faïdos sonore

loom audio métrique

regard’ailleurs

cosmorama

opération kangourou

réseau mémoire et histoire de l'immigration en champagne-ardenne



/:

ferarock

snrl

facebook

 

//:

RADIO PRIMITIVE

26, rue du docteur Schweitzer

BP 2169

51081 REIMS CEDEX FRANCE

Tél : (33) 03 26 02 33 76 (secrétariat)

         (33) 03.26.02.33.74 (studios)

Fax: (33) 03.26.02.68.30                

Courriel : radio.primitive@wanadoo.fr


92.4 en FM sur Reims et ses proches alentours

Radio Primitive est une radio FERAROCK

Radio Primitive est une radio  «Découvertes»