«Dites vous pourriez pas baisser d’un ton. Vous êtes sur la même longueur d’ondes que ma gueule de bois»

 

Chroniques du temps qui passe et qui ne repasse pas mes chemises froissées.

 
Blog Summary Widget