Reims.
LE GROUPE AMNESTY INTERNATIONAL REIMS RECHERCHE UN LOCAL DE STOCKAGE

Comme beaucoup le savent, le groupe rémois d’Amnesty International s’autofinance en organisant depuis de nombreuses années, une foire aux livres. Pour cela, il dispose d’un fonds important d’ouvrages variés, réalimenté chaque année par des dons provenant de particuliers ou de collectivités.

Tous ces livres sont actuellement stockés dans un endroit que l’association devra quitter prochainement. Le groupe recherche donc un nouveau lieu de stockage, doté si possible les caractéristiques suivantes : surface de 20 ou 30 m2 ; pas forcément chauffé mais sec ; accessible facilement avec un véhicule utilitaire ; situé plutôt au nord de Reims (zone périphérique ou village).

Le groupe recherche de préférence un local qui serait prêté à titre gracieux, comme c’est le cas actuellement, ou moyennant une faible indemnité annuelle. Il contracterait et prendrait bien entendu en charge une assurance pour le local.

Les personnes ou structures pouvant répondre ou disposant de pistes et de contacts peuvent contacter l’association.

Email : amnesty.reims@gmail.com. Tél : 07.81.19.71.71

Facebook : Amnesty International Reims

Merci à toutes/tous


Reims. Toute l’année

L’année 2018 marque la 4e et dernière année du cycle de conférences mensuelles organisées par la ville de Reims, le Grand Reims et l’Université Reims Champagne Ardenne pour diffuser auprès du grand public les études réalisées sur les aspects les plus divers de la Grande Guerre.

 

· Vendredi 25 mai - 19 h - « Reims et les Rémois au sortir de la guerre » par Michel Royer, agrégé, docteur en histoire contemporaine à l’Université de Reims Champagne-Ardenne.

Hôtel de ville – grand salon Mars

Après la guerre, Reims est la première ville du front à recevoir la Légion d’honneur le 14 juin 1919. Cette décoration vient récompenser l’héroïsme quotidien des Rémois entre 1914 et 1918. Cependant, la vie des Rémois ne peut recommencer comme avant, une fois le conflit terminé. Il s’agira de faire état des lieux dans la cité la plus meurtrie de France, de voir de quelle façon est envisagé, avant même l’Armistice, le renouveau de la ville.

 

· Vendredi 15 juin - 19 h - « Le saillant de Reims sauve-t-il la France » par François Cochet, professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Lorraine-Metz, membre du conseil scientifique national de la mission du Centenaire.

Hôtel de ville – grand salon Mars

Lorsque la guerre de mouvement reprend en 1918, elle se déroule d’abord au profit des Allemands qui lancent une nouvelle bataille de la Marne. Les alliés reculent sur une grande partie du front, s’approchent de nouveau de Paris, mais Reims tient bon. L’objet de cette conférence sera d’étudier la question de savoir quel rôle a joué ce « saillant de Reims » dans la résistance alliée puis dans la contre-offensive victorieuse qui a suivi.

 

· Vendredi 14 septembre - 19 h - «  Reims et la Grande Guerre, une mémoire à éclipses » par Philipe Buton, professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Reims Champagne - Ardenne.

Hôtel de ville -  grand salon Mars

Les événements subis par la ville de Reims entre 1914 et 1918 ont marqué durablement les esprits. Ils engendrent une mémoire durable mais dont l’intensité varie selon les événements qui se produisent ensuite. De quelle façon les Rémois et les Français se sont appropriés ou réappropriés le souvenir et la commémoration des événements qui se sont déroulés autour de la Cathédrale pendant la Grande Guerre ? Exigence de réparation ? Volonté de pardon et de réconciliation ? Héroïsation ? Victimisation ? Oubli ? Devoir de mémoire ? La palette des réactions est étendue.

 

· Vendredi 5 octobre - 19 h « Le « devenir » des morts de la Grande Guerre » par Alexandre Niess, agrégé en histoire, professeur d’histoire à l’Université de Reims Champagne-Ardenne.

Hôtel de ville - grand salon Mars

Il est des moments dans l’histoire des hommes où la mort de destin individuel paraît devoir devenir destin collectif. 14 /18 en fait partie. Cette mort de masse frappe les esprits. Quelle tombe donner aux soldats morts au combat ? Certains, mais pas tous, auront leur tombe individuelle. D’autres, disparus ou non identifiés, n’auront pas cette chance. Tous seront associés dans l’hommage collectif rendu par la Nation, tant au sein des cimetières militaires, car la mort au combat est une mort de groupe, que dans les monuments aux morts qui sont érigés partout en France au lendemain du conflit.

 

· Vendredi 9 novembre - 19 h - « L’Armée Noire » par Cheikh Shakho, docteur en histoire, professeur à l’Université de Reims Champagne-Ardenne.

Auditorium de la médiathèque Jean Falala

Le rôle des soldats coloniaux dans la Grande Guerre a longtemps été négligé. Un monument en leur honneur avait cependant été érigé à Reims le 13 juillet 1924. Les nazis l’ont fait disparaître en 1940. Il a « ressuscité » en 2013, preuve que les Français n’ont pas oublié le rôle de l’Armée Noire ». C’est, à la manière dont cette dernière a été constituée, à son implication dans les combats, notamment autour de Reims, à l’intérêt mémoriel qu’elle a suscité que l’on s’attachera dans cette conférence.

 

· Vendredi 7 décembre -  19 h - Conférence de clôture, «  Bilan du centenaire » par Antoine Prost, président du comité scientifique du Centenaire de la Grande Guerre.

Hôtel de ville - salle des fêtes


Reims.
La ville de Reims recrute plus de 150 animateurs 

Actuellement, la direction de la jeunesse constitue les équipes d’animation et de direction pour ses centres de loisirs accueillant un public d’enfants et de jeunes âgé de 3 à 17 ans, les séjours qu’elle gère en direct l’été et son dispositif Reims Vital’Eté. Les postes de vacataires ainsi ouverts concernent les petites vacances et/ou les vacances d’été.

 

Informations sur les postes et les modalités de recrutement sur www.reims.fr, dans la rubrique « offres d’emploi ».

 

Région.
Liban - Bécharré-Nord Liban

Colonie éducative

L'association Entraide Mission Amitié (E.M.A.) recherche des volontaires pour encadrer cet été au Liban, une colonie éducative en langue française. Elle est organisée pour des enfants libanais âgés de 6 à 12 ans, du 28 juillet au 12 août 2018, avec cette année pour thème : CHANTONS !

Cette proposition s'adresse à toute personne de + de 18 ans. Ces colonies permettent des rencontres et des échanges culturels tant avec les enfants qu'avec les habitants de la ville de Bécharré, mais aussi de découvrir les richesses du pays des cèdres, où se déroule la colonie : Vallée de la Quadisha, Monts du Liban, patrimoine spirituel avec saint Charbel et patrimoine culturel avec Khalil Gibran…

La colonie qui existe depuis 14 ans, veut renforcer les liens d’amitiés franco-libanais en proposant aux enfants de vivre pendant 15 jours l’expérience d’une école en langue française entre cours du matin, sorties et activités ludiques.

Contact email : contact@ema.asso.fr ou téléphone : 06.14.32.20.74

web : http://www.ema.asso.fr


Ay. Du 16 février au 8 juillet
Le Pressoir à Images

Exposition présentée du 16 février au 8 juillet 2018 à

L'Institut International des Vins de Champagne, à Aÿ, à l'occasion du 20e anniversaire de La Villa-Bissinger.

Environ 60 dessins concernant le monde du Champagne seront présentés dans cette belle maison consacrée à la vie culturelle du Champagne et l'apprentissage de sa dégustation.

Villa Bissinger, 15 rue Jeanson, 51160 Ay, entrée libre du lundi au vendredi de 14 à 18h,

le samedi sur réservation : 03 26 55 78 78  infos@villabissinger.com


Reims. A partir du 25 février

Les Halles du Boulingrin, nouveau terrain de jeux dominical des Rémois

Pratik sport investit les Halles du Boulingrin chaque dernier dimanche du mois. Les Rémois sont invités à troquer leur cabas contre leur tenue de sport. Le Boulingrin sera le théâtre de combats de boxe, de lutte mais aussi de capoeira ou de taekwondo le 25 février prochain : une première ! Ce rendez-vous sportif, lancé fin 2016 et tourné vers la pratique 100% gratuites, monte en puissance. Pratik sport complète le programme des « dimanches aux Halles » avec un maître mot, la pratique sportive. Les Halles se jouent des disciplines pour attirer de plus en plus de Rémois et de visiteurs sous ses voûtes, après le marché aux livres, les démonstrations culinaires de grands chefs ou le marché des artisans d’art.

 

Les rendez-vous vitaminés de Pratik sport s’étendent au marché couvert du Boulingrin pour offrir aux Rémois une nouvelle animation mensuelle. Les 800 m2 de la structure classée revêtiront leurs plus belles tenues… sportives, tous les derniers dimanches du mois, de 10h à 18 heures. Des animations à pratiquer en solo, entre amis ou en famille, sont proposées à tous par la ville de Reims avec la complicité d’associations sportives rémoises. Ces activités entièrement gratuites sont encadrées par des spécialistes de chaque discipline.

Coup d’envoi, le 25 février, avec les jeux d’opposition avant la suite de ce rendez-vous éclectique : football (25 mars), sports zen (29 avril), sports de raquettes (27 mai), voitures radiocommandées (24 juin), sports ludiques (29 juillet), danse, zumba et gym suédoise (26 août), gymnastique (30 septembre), handball et volleyball (le 28 octobre), VTT et BMX (le 25 novembre).

14 disciplines et encore plus d’associations

Au programme du premier « dimanche aux Halles » version sport, 13 disciplines – souvent méconnues – à expérimenter grâce à des passionnés issus d’une quinzaine de clubs : boxe anglaise (Wilson boxing club), boxe française (Reims boxe française), capoeira (association Planta do pé), full contact (Cercle rémois des arts martiaux), judo (amicale Carteret, Dojo rémois, Judo Reims métropole, Judoclub orgeval), karaté (Karaté club de Reims), lutte (Cercle des lutteurs rémois), MMA ou arts martiaux mixtes (Europe top team France), Muay Thai (ou boxe Thaï avec l’association Face à face), savate défense (méthode de défense avec le Cercle rémois de boxe française), taekwondo (Daehan taekwondo-club), viet vo dao (Viet vo dao minh long duong) ou yoseikan budo (Reims Yoseikan Budo).

 

Epernay. Mai

Durant tout le mois de mai, une collecte d’articles de sport est organisée par Epernay Agglo Champagne. A l’issue, une vente au profit de la Ressourcerie se tiendra le samedi 16 juin, de 11h30 à 17h, lors du Challenge du Vignoble au stade Paul-Chandon à Epernay (allée de Cumières).

Ballons, chaussures, raquettes où même coupes, livres et posters peuvent être déposés dans les différents points de collecte :

- La déchèterie de Pierry : ouverte lundi de 10h à 14h ; mercredi, jeudi, vendredi (10h-12h et 15h-19h) ; samedi de 10h à 19h ; dimanche de 10h à 12h.

- La déchèterie de Voipreux : ouverte le lundi de 8h à 12h et de 14h à 18h ; mardi, mercredi, jeudi et vendredi (9h-12h et 14h-18h) ; samedi de 9h à 12h et de 14h à 17h.

- La Ressourcerie : ouverte du mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h.

- Les clubs de sport du territoire qui participent à l’opération.

Plus d’infos : infodechets@epernay-agglo.fr – 03 26 56 47 15


Châlons-en-Champagne. Du 6 au 27 mai

Pour la 25e année, le festival des Musiques du Dimanche accueillera au cœur de la ville pour chacun des 4 dimanches de mai 2018 des formations amateurs de qualité, rurales ou urbaines, régionales ou provenant des régions limitrophes à la Champagne-Ardenne, dirigées par des professionnels de haut niveau.


Programme :


Musique Municipale de Brumath  (67, Bas Rhin)

6 mai 2018 - 16h00 - Place Foch

La Musique Municipale de Brumath est une Harmonie constituée de 67 musiciennes et musiciens actifs et dirigés par M. Christian THOUX. Soucieux de toujours progresser, en dehors des séances hebdomadaires, ils font appel mensuellement, aux conseils d'un spécialiste de leur pupitre instrumental afin de repenser et améliorer leur technique. Cette exigence de qualité n'empêche pas la convivialité tout au long des répétitions : Leur devise : "Sérieux et détente, un duo moteur".


Harmonie de Montigny-Lès-Metz (57, Moselle)

13 mai 2018 - 16h00 - Place Foch

Classée en division d’Excellence et dirigée par Nathalie Lallemand, la société est composée de 50 musiciens de tout âge titulaires pour la plupart de prix de conservatoire. Orchestre dynamique où règne une ambiance de travail amicale, il propose en 2018 un programme varié mêlant des œuvres classiques de grands compositeurs et des pièces modernes (musiques de film, variétés, comédies musicales, jazz…).


Harmonie de Châlons-en-Champagne (51, Marne)

20 mai 2018 - 16h00 - Place Foch

 Créé en 1842 sous le nom de  "Grand Orchestre de Châlons", l'Harmonie de Châlons-en-Champagne regroupe 55 musiciens, dirigés par Manuel Haussy. C'est aujourd'hui un orchestre intergénérationnel (musiciens de 12 à 77 ans) qui participe activement à la vie culturelle de la Ville en abordant des répertoires musicaux très divers (du classique aux musiques de films et musiques dites « de rue »). En mai 2013, l'harmonie remporte le 1er prix, en première division du concours national de la Confédération Musicale de France (CMF).


Berliner Frauenensemble #olz und blech (Allemagne)

20 mai 2018 - 16h00 - Place Foch

L'ensemble féminin berlinois Holz & Blech a été fondé à l'automne 2009 avec 12 musiciennes et compte aujourd'hui 35 femmes enthousiastes pour répéter chaque lundi à Kreuzberg, dirigées par leur dynamique chef Astrid Graf. Leur répertoire fait la part belle à la musique classique et cinématographique, pratique le swing et aborde passionnément les excursions musicales inhabituelles dans l'exploration des thèmes du fantastique, de la faune ou de l'espace... Loin de la musique traditionnellement attribuée aux ensembles de cuivres.


Orchestre d'Harmonie de Tourcoing (59, Nord)

27 mai 2018 - 16h00 - Place Foch

Né en juillet 1855 sous le nom de «Société Philharmonique de Tourcoing», c’est sous l’impulsion de son prestigieux chef Emile Marcelin que l’Harmonie s’est transformée en « formation de salle de concerts ». La formation, dirigée par Samantha Delberghe renoue avec la tradition des concours de la Confédération Musicale de France pour atteindre, en 2014, la division Honneur, la plus exigeante et permet aux musiciens d’allier l’exigence musicale à la découverte d’un répertoire toujours plus divers : musique originale pour orchestre d’Harmonie, musique de film, transcription du répertoire classique, concerts de jazz.


Dizy. Du 18 mai au 8 juin

Du 18 mai au 8 juin 2018, à la Maison des Associations de Dizy

Exposition Magma : le bonheur est dans la pensée

Dans l’ombre de notre chemin de vie, pendu au bout de nos chaînes, invisibles et ténues, n’a-t-on jamais pensé à s’en défaire et à se convaincre que la plénitude est à notre portée ?

Alanguis, ancrés dans la morosité quotidienne, le vague à l’âme est bel et bien constant, les idées noires assènent nos pensées. Le spleen devient omniprésent, indicible, incisif et blafard. Chacun de nous s’étreint dans cette complainte folâtre - notre sacerdoce - et attend, patient, impuissant et docile, que le fragile filament

qui nous relie à notre vie sombre dans le chaos et le néant. La clepsydre se vide.

Alors, lâchons prise. Se mouvoir, çà en vaut la peine. Il est grand temps de vivre dans la lumière. En accord majeur, chaque particule de notre vie offre une ode au naissant. Le carpe diem se déjoue de la mélancolie et laisse place à l’optimisme, rayonnant d’énergie.

Saisissons cette opportunité et effaçons les morsures du temps. Rêver d’un ailleurs et regarder devant soi, Gesi, jeune artiste rémoise et membre de l’association La Mine, vous propose une approche créative particulière dans son exposition intitulée « Magma », où vous seul serez maître de son interprétation - peutêtre, cartésienne ou philosophique.

« Magma », capte la préciosité de l’instant, l’essence de la matière et de notre ancrage dans l’infini. Epsilon : chaque être vit en symbiose et forme une force unique insondable.

A travers un jeu de textures, de couleurs, d’ombrés, de profondeurs, de luminosité et d’ajout de matière, « Magma » nous emmène dans un univers volcanique, astronomique et mystique. La pensée se fige, au gré du hasard, le regard doit dépasser le travail littéral et laisser court à son imagination et son ressenti. Un défi, une espérance, une emprise, telle est l’inflorescence de cette exposition.

Emerveillé ou contrarié, dépassons le rationnel. Le silence règne jusqu’à ce que l’optimisme s’empare dans notre conscience. Soyons optimiste, résistons à la déperdition de l’âme et cultivons notre force intérieure. L’optimiste renaît de ses cendres et se fait écho du bonheur.

Alors, laissez-vous emporter dans cet univers artistique et entrez dans la toile, miroir de l’âme, à travers l’exposition « Magma » proposée par GeSi et en partenariat avec l’association La Mine, qui se tiendra du vendredi 18 mai au vendredi 8 juin 2018 à la Maison des Associations de Dizy.


Reims. Du 25 au 27 mai

Orbis Pictus vol.9

Festival de formes brèves marionnettiques

25 / 26 / 27 MAI 2018

Chaque année depuis sa création en 2010, le festival convie un public d’initiés, d’amateurs et de fidèles à la découverte d’artistes

internationaux et de jeunes révélations qui bousculent, animent et réinventent le paysage marionnettique actuel.

Installé au Palais du Tau à Reims depuis sa première édition, le festival investit ce monument d’exception pour y accueillir un public

de novices, ou d’amateurs, qui se retrouvent 3 jours durant autour de la marionnette contemporaine.

Plus de quinze compagnies nationales et internationales sont présents de la cour d’Honneur aux salles en enfilades de ce lieu inscrit

au patrimoine mondial de l’UNESCO, pour y présenter les univers hors normes de la marionnette contemporaine.

Le spectateur pourra se laisser surprendre par le magie à l’oeuvre dans les spectacles proposés, de la forme poétique Millefeuilles

de la compagnie Areski, aux mondes parallèles avec les têtes géantes de Headspace d’Electric Circus, en passant par la nouvelle

création de la compagnie brésilienne Pigmaliao Escultura que Mexe et le joyeux Carrousel de la compagnie Titanos revenu habiter

la cour d’Honneur du palais.

Ces formes marionnettiques dynamiques et iconoclastes invitent par leurs univers singuliers, à s’imprégner de la poésie tant des

spectacles que du lieu.

Tarifs et informations pratiques sur : www.lejardinparallele.fr

Contact – communication@lejardinparallele.fr - 09 81 24 07 66


Reims. 26 mai

Soirée de soutien à Radio Primitive le 26 Mai 2018 La Cartonnerie de Reims (Floor).

https://www.facebook.com/events/1744654572223046/

6.5€ prévente (cf event) ou 8€ sur place

Avec des concerts de Les Tigres Du Futur (rock psychédélique)

News From Nowhere (grunge)

Maitre Madj (DJ set).

Tattoo flash avec Max Newtown "le boucher d'oberkampf"

Sérigraphie et tshirts

Bourse aux disques avec Guillaume Brunet DjCallahan


Reims. 26 mai

Parvis Party*
*Fête du Parvis
Fête de fin de saison de la Comédie
samedi 26 mai, de 14h à 22h
sur l’esplanade Malraux, Reims

Venez profiter d’un moment convivial pour toute la famille, ouvert à tous et gratuit : ateliers créatifs + selfies Comédie + chamboules-tout + présentation game jam + découvertes + projection moyen métrage + jeux + fête + + +

Apportez vos jeunes pousses de plantes aromatiques et de légumes, il est l’heure de les planter ! Vous agrémenterez ainsi le potager collectif du quartier, initié par Les incroyables comestibles.

 

Et aussi :

Restitution d’un atelier amateur : Araberlin de Jalila Baccar, mis en scène par Chloé Porée (18h, Comédie – petite salle)

Présentation publique de la Game Jam qui aura eu lieu l’après-midi (19h, Saint-Ex)

Projection du moyen métrage Les Courageux, réalisé par Mario Fanfani avec les élèves comédiens de la Classe de la Comédie promotion 15/17 (20h, Comédie – grande salle)


Restauration gourmande sur place

Entrée libre, sans réservation
Infos sur www.lacomediedereims.fr


Reims. 26 mai

Pour sa dernière soirée Carte Blanche de la saison culturelle 2017/2018, l’Association FADA effectue un retour aux sources et à l’essentiel en proposant au cœur du Flambeau à Reims une soirée entièrement acoustique ! 


Dès 20h, SoliDam vous enchantera avec sa nouvelle « Formule Blanche ». Entre sensibilité et ferveur, l’alchimie sera immédiate et les 6 musiciens du groupe vous offriront un large spectre d’émotions et une expérience sonore aussi unique qu’intimiste. Un éphémère moment musical à ne pas laisser filer !


Puis, à 21h viendra le tour du Quatuor 319, un habitué de nos soirées « Carte Blanche ». La recette de leur succès grandissant est simple : 4 voix d’hommes, à la complicité évidente, qui reprennent A Capella des morceaux allant des débuts du blues aux derniers tubes de l’été ! 


Enfin, à 22h, le groupe Les Bottes et la Plume aura le plaisir de clore la soirée ! C’est de la musique qui se déguste : de la chanson à texte avec trois glaçons et un zeste de citron qui voyage en co-voiturage ! Attachez bien vos ceintures, et osez boire la tasse avec les Bottes et la Plume !


En parallèle, dès 19h30 à l’ouverture des portes et jusqu’à la fin des concerts, vous pourrez admirer dans le hall du Flambeau l’exposition éphémère signée Marcel Ebbers, créateur du personnage de « Fifike », petit chien fictif, personnage de BD dont le 1er tome est paru fin 2017 aux Éditions Lapin ; ainsi que les projections vidéos des Musicovores, collectif rémois qui réalise des vidéos de live et de sessions acoustiques d’artistes régionaux et nationaux.


Bétheny. 26 et 27 mai

L’association Breizh en Champagne va proposer à Bétheny (Reims) les 26 et 27 mai 2018 un évènement inédit dans le Grand Est : la fête de la Bretagne (Gouel Breizh), manifestation présente dans plus de 150 villes en France et dans le monde chaque année en mai (l’édition 2017 a rassemblé sur 10 jours plusieurs centaines de milliers de spectateurs autour de plus de 200 événements en Bretagne, en France et dans le monde).

1500 personnes sont attendues pour découvrir et/ou mieux connaître la Bretagne et partager son patrimoine culturel au travers de ses spécificités : danses, chants, contes mais aussi jeux traditionnels, expositions, ateliers pédagogiques,...

L’invitée de cette première édition sera l’île de Groix : une quinzaine de musiciens et danseurs amateurs de l’île de Groix seront présents pour partager avec le public leur passion pour la Bretagne et une des spécificités de cette région : la vie sur une île.

Cette programmation variée permettra aux petits comme aux grands de passer des moments en famille ou entre amis, festifs et conviviaux. Ce sera l’occasion de « faire connaître la Bretagne » et pour les bretons de la région de transmettre leur passion, partager leur culture, dans un esprit d’ouverture aux autres.

Le but est d’offrir un évènement nouveau et diversifié en créant un rendez-vous annuel auprès du grand public champardennais, et plus largement de la région Grand Est, pour fédérer les gens autour d’activités pluridisciplinaires ludiques et accessibles à tous afin de favoriser le métissage culturel et intergénérationnel d’une part et d’autre part de motiver et (ré)initier des projets auprès de structures accueillant du jeune public.

Les bénéfices résultant des activités de l’association serviront (selon les statuts de l’association) à financer des actions culturelles ou pédagogiques auprès des enfants de l’agglomération rémoise.

Ce festival proposera gratuitement les samedi et dimanche en journée des animations conviviales,

pour tous les âges et accessibles à tout public :

Fest-deiz (bal traditionnel de jour) avec initiation

Bagad, chants de marins

Exposition sur la Bretagne et l’île de Groix (costumes, cartes postales, livres, photos, …)

Exposition de broderies et coiffes bretonnes et atelier initiation à la broderie

Initiation aux instruments de musique celtique et noeuds marins

Pour les enfants, des lectures de contes, ateliers coloriage, initiation à la langue bretonne

Animation avec des jeux traditionnels (billard hollandais, grenouille,…) d’adresse, de réflexion,…

Animation « découvrir à vélo la Bretagne et les bretons » (diaporama, conseils, présentation de matériel, …)

Temps fort dans la programmation : « Racontée » par Elisabeth MAHE, native de l’île de Groix, et rencontre avec le public pour faire découvrir la vie sur l’île, les légendes de Groix, son histoire, …

Ces animations seront assurées gracieusement par le cercle celtique Barde Bleimor (île Groix), l’association Kevrenn Ker Ar Roue (Reims), les Gardiens du Jeu (Bétheny), les Mâles de Mer (Reims) et Marc Ségalen (rennais à l’initiative de « la Bretagne qui pétille » ).

Seul le spectacle du samedi soir à la salle T. Meng sera payant : Gilles SERVAT, figure emblématique de la Bretagne et de l’île de Groix, se produira en concert.


Reims. 26 et 27 mai

Venez faire un tour dans des voitures anciennes et d'exception !

19e RASSEMBLEMENT

SAMEDI 26 ET DIMANCHE 27 MAI 2018

Basses Promenades de Reims

Samedi 26 mai : de 14h à 19h

Dimanche 27 mai : de 10h à 12h et de 14h à 19h

L'Edition 2018 permettra d'apporter une aide aux enfants malentendants (Institut Michel Fandre) et malvoyants (Voir Ensemble Marne) ainsi qu'à l'enfance maltraitée (Hôpital Américain de Reims).

Les besoins pour l'enfance en souffrance sont énormes : le public est invité à rejoindre les organisateurs pour faire, avec les pilotes bénévoles, un Tour d'Enfance sur les Basses-Promenades de Reims.
 

Plus d'informations sur :
www.rotaryreimsclotilde.fr/le-tour-denfance/


Reims. 27 mai

Dimanche au bord de l’eau au Temps des Cerises de 12h à 19h

Au Programme

À partir de 12h venez avec votre panier pique-nique et installez-vous confortablement sous le chapiteau.

15h30 CONCERT : ZEBRE
Formé en 2015, le groupe de rock ZEBRE sera de retour au Temps des Cerises ce dimanche. Constitué en trio depuis l’arrivée de Nat à la batterie, l’année précédente, qui a rejoint Maryline (basse/chant) et Fab (chant/guitare), ZEBRE a étofé son répertoire et sonne carrément rock. Au plus près des infuences anglaises telles que Clash, Kinks, Stones ou le versant électrique de Dylan, venez vibrer et découvrir leurs titres originaux assortis de quelques rares reprises choisies avec soin. Auteurs de prestations live enfévrées dans la veine classic-rock post ‘77, emmenés par des voix inspirées et des mélodies ciselées, vous vous laisserez certainement gagner par leur bonne humeur, leur envie inépuisable et leur énergie hautement communicative.
Billetterie inversée

Espace Le Temps des Cerises

30, rue de la Cerisaie

51100 Reims

03 26 86 05 72


Reims. Du 29 mai au 6 juin

FESTIVAL DU FILM ANTIFASCISTE – 12ème édition
Du 29 mai au 6 juin 2018 – Reims, Cormontreuil

 

La 12ème édition du Festival du film antifasciste va bientôt ouvrir ses portes.
Mais le Festival du film antifasciste, c’est qui ? C’est quoi ? Pourquoi ?

 

Loin d’une succession de films qu’on pourrait finalement visionner seulE au cinéma ou chez soi, le Collectif de Lutte Antifasciste propose lors de ce grand rendez-vous annuel des films peu connus ou qui n’ont pas eu la chance d’être programmés localement, des films avec un vrai intérêt cinématographique, des films de toutes formes : documentaire, fiction, animé, comédie, film jeunesse…

 

La programmation 2018 sera l’occasion de parler de solidarité, de respect des libertés, de luttes sociales, des stéréotypes fille/garçon, d’immigration, de totalitarisme, … avec nos partenaires associatifs, les réalisatrice/teurs et des personnalités invitées. Ainsi, Maryse Artiguelong, vice-présidente de la Ligue des Droits de l'Homme et Julien Lauprêtre, fondateur du Secours populaire français nous ferons l’honneur de leur présence.

 

Le Festival s’adresse à touTEs : cinéphiles, citoyenNEs engagéEs, étudiantEs, publics habituellement éloignés de l’offre culturelle … Cette 12e édition s‘ouvre également aux plus jeunes avec l’organisation d’un ciné-débat en lycée et la proposition de courts-métrages et ateliers d’expression pour les enfants à partir de 5 ans.

 

L’entrée est libre pour la grande majorité des ciné-débats (une seule projection est proposée à tarif réduit).

 

Reims. Du 30 mai au 5 juin

Une semaine pour découvrir le développement durable

Du 30 mai au 5 juin, la Semaine européenne du développement durable rassemble les énergies du territoire.

 

La Semaine européenne du développement durable se déroule du 30 mai au 5 juin. Pour la seconde fois, le Grand Reims a souhaité, au-delà de la présentation de ses propres initiatives, mettre en valeur l’ensemble des acteurs locaux. Le programme rassemble donc toutes les énergies du territoire. L’objectif de cette semaine d’activités ? Montrer que les domaines d’action sont nombreux et que chacun peut faire un geste à sa portée !

 

Du mercredi 30 mai au mardi 5 juin, de nombreuses animations permettront de se mettre « au vert » dans le périmètre du Grand Reims. Plus de 70 actions à destination du grand public, des scolaires ou des professionnels, menées en faveur du développement durable par les citoyens, les associations et les acteurs économiques ont été recensées. Ce programme illustre aussi les engagements du Grand Reims, en matière de performance énergétique du logement, de mobilité durable, de préservation de la biodiversité ou encore de réduction des déchets.

 

Des animations ludiques et éclectiques

Tester une voiture électrique, apprendre à fabriquer ses cosmétiques, participer au parcours lichens-pollens pour tout connaître du lien entre les plantes et l’air que nous respirons ou à un jeu de piste dans une chaufferie bois alimentant 17 000 logements, assister à la projection plein-air du film « La Belle verte » au jardin sauvage de Sillery, danser à la disco-soupe organisée par Les Bons Restes à Quartier Libre, participer à un Tricothon au profit d’un projet solidaire... Voici un échantillon des activités gratuites proposées du 30 mai au 5 juin.

 

Le lancement de l’Ice Boxe Challenge des étudiants de l’ESIReims (parmi les lauréats du prix Ma ville en vert) marquera le début de la semaine : deux blocs de glace exposés place du Forum démontreront l’importance de la performance énergétique de nos maisons. La conférence portant sur l’Histoire et la rénovation des Promenades » animée par Mickaël Mugnier, paysagiste chargé de la rénovation des Promenades, et de Patrick Demouy, historien, constituera un des temps forts de la semaine. Elle se déroulera vendredi 1er juin, à 18 h 30 (médiathèque Falala).

Atlas photographique et Folie Végétale

Aux Halles du Boulingrin, tous les jours, une exposition composée de photographies prises par les habitants présentera la diversité des paysages du Grand Reims : paysages urbains, milieux agricoles, vignobles, forêts et milieux humides. Et ce au fil des quatre saisons ! La Folie Végétale de Jules Levasseur sera exposée au Cryptoportique (prix design du concours de l’innovation Jardins-Jardin), tous les jours de 14 h à 18 h.

 

Zoom sur le Recyc’lab

A l’occasion de la Semaine européenne du développement durable, un nouveau lieu baptisé Recyc’lab ouvrira ses portes place Claudel à Reims (inauguration 30 mai à 18h). Recyc’lab est dédié au réemploi, à la réparation et à la customisation et animé par le Grand Reims, Vél’Oxygène, le Système d’échange local et la Jeune chambre économique de Reims. Des ateliers et visites y sont programmés toute la semaine.

 

Reims. Juin

Studio Pastel

> Exposition « Décompositions / Re-compositions » d’Axel Coeuret, photographe du 01 juin au 30 juin

Vendredi 01 juin à 19h : Vernissage

Voici un voyage dans l'univers de la Composition, l'arrangement délibéré des éléments d'une photographie, en jouant sur les cadres dans le cadre, les abstractions créées par l'isolation d'une portion du cadre lui-même, la décomposition obtenue révélant une nouvelle composition. Au travers de ce voyage, pédagogique, propice aux rêveries, ce sera à vous de décider si l'image que vous avez sous les yeux est composée, décomposée, ou recomposée.


> Atelier « Composition & Light Painting » avec Axel Coeuret, artiste photographe

Dimanche 03 juin de 14h à 17h

Tarif plein : 20€ - Tarif adhérent : 16€

Inscription : compagnie.pastel@gmail.com

Un atelier en deux parties :

Avec la généralisation du numérique, on sait tous appuyer sur le bouton d'un appareil photo. Mais comment mettre en ordre les éléments d'une image pour lui donner de la force ? Quelles sont les règles à connaitre pour réussir sa photo ? Voyage dans l'univers de la composition, en cohérence avec mon exposition.

Après cette partie théorique sur la composition d'une image, nous mettrons en pratique la technique du Light-Painting, pour en comprendre le principe général, les paramètres à utiliser et ses multiples déclinaisons.

Vous pouvez venir avec votre matériel, idéalement un appareil utilisant le mode manuel, avec un objectif grand-angle et un trépied.


> Atelier ludique « Terrarium » par Julie Martin, Designer végétal

Dimanche 10 juin de 14h à 17h

Tarif plein : 30€ - Tarif adhérent : 24€

Inscription à compagniepastel@gmail.com

Un terrarium c’est quoi ? En plus d’être un objet de décoration amenant une touche de paix et de légèreté à votre intérieur, le terrarium est un écosystème miniature. Quasi autonome, il ne demande que peu d’entretien : plus besoin d’avoir la main verte pour apporter un brin de nature chez vous !


> Soirée terroir autour de « L’abeille Marnaise » avec Jean-Marie Régnier, apiculteur de Vertus

Jeudi 14 juin à 20h

Tarif : 5€

Venez savourer pour la première fois au Studio PASTEL une soirée terroir organisée autour des produits de la ruche. Cet événement débutera par une présentation de « l’Apiculture, un monde passionnant en danger » suivi d’une présentation et dégustation des produits réalisés par Jean-Marie Régnier. Au menu, des miels, des bouchées de pain d’épices au foie gras et poire-roquefort accompagnées du Perlé de miel, une boisson pétillante qui réjouira vos papilles.


> Atelier : « Tissage végétal »  avec Julie Martin, Designer végétal

Samedi 24 juin de 14h à 17h

Tarif plein : 30€ - Tarif adhérent : 24€

Inscription : compagnie.pastel@gmail.com

Vous aimez créer de jolies choses de vos dix doigts et vous adorez les plantes ? Pas besoin de choisir entre les deux avec ce nouveau loisir créatif qui vous permet de combiner vos passions en apprenant à réaliser un tissage végétal mêlant laine, branches et feuillage.


Auberive. Du 10 juin au 30 septembre

Stéphane Blanquet

Par les masques écornés

Exposition-installation

10 juin - 30 septembre 2018

L’Abbaye d’Auberive, centre d’art de la Collection Jean-Claude Volot, présente une exposition-installation inédite de l’artiste Stéphane Blanquet.

 

Figure incontournable de la création contemporaine, Blanquet crée une scénographie spécifique à l’Abbaye et met en scène dans Par les masques écornés, plus de 100 oeuvres récentes et nouvelles installations. Dessins, terres cuites, tapisseries, lithographies, photos… cette exposition entraine les visiteurs dans l’univers sensible et polymorphe de l’artiste.

 

Stéphane Blanquet conçoit pour l’Abbaye d’Auberive un projet artistique qui puise dans l’histoire et les symboliques de ce monument fort de mille ans d’histoire. Construit à la gloire du divin, ce fut aussi un lieu d’enfermement où Louise Michel a été incarcérée lorsque l’Abbaye, au 19ème siècle, était devenue une maison centrale.

 

Par les masques écornés invite à découvrir et à pénétrer l’essence de l’Abbaye, à sentir les forces réelles et imaginaires qui imprègnent ces bâtiments et leur histoire : drames et joies, espoirs et peurs, renfermés par ses hauts murs qui en sont le(s) masque(s).

 

Un masque de pierre vieux d’un millénaire que les oeuvres de Stéphane Blanquet viennent écorner : les fentes et fissures ainsi créées révèlent aux sens l’existence de mondes hermétiques, et invitent à observer à travers ces furtives ouvertures et dans toutes leurs splendeurs, les richesses spirituelles, la beauté originelle et les dangers infernaux de l’état primitif de l’être.


ABBAYE D'AUBERIVE

1, Place de l’abbaye

52 160 Auberive (Haute-Marne)


Reims. 15, 16 et 17 juin

La Magnifique Society 2018

Reims, Parc de Champagne

15, 16, 17 juin 2018

www.lamagnifiquesociety.com


Reims.

Demandez le guide des collections du musée des Beaux-Arts !

Editions Liénart, 256 pages, 110 chefs-d’œuvre commentés

Un véritable ambassadeur de la richesse des collections du musée des Beaux-Arts. Plus encore : un aperçu de ce que le musée donnera à voir aux visiteurs dans les années 2020, avec l’ambitieux projet de réhabilitation et d’extension sur site en cours. Tels sont les objectifs de l’ouvrage récemment publié autour d’œuvres sélectionnées par l’équipe. Les historiens de l’art, eux-mêmes, méconnaissent certains des points forts
du musée des Beaux-Arts de Reims qui doit beaucoup à la générosité constante de collectionneurs.

 

Un ouvrage de qualité coédité par la ville de Reims et publié aux éditions Liénart à un tarif très accessible

L’avant-propos évoque l’historique du musée avec les legs et dons depuis sa création en 1795, avant de présenter les axes forts du futur musée qui ouvrira dans les années 2020. Au fil des notices d’œuvres écrites par 7 auteurs – toute l’équipe de conservation, le service des publics et le conseiller pour les musées à la DRAC Grand Est –, le lecteur est invité à un voyage de cinq siècles à travers l’art français et européen : de la Renaissance à l’Art Déco en passant par la peinture du Grand Siècle, l’Impressionnisme et l’œuvre inclassable de l’artiste franco-japonais Léonard Foujita ! Un format pratique, une couverture cartonnée mate à l’esthétique nouvelle et un prix très accessible de 20 € augurent d’un grand succès. Le guide est vendu au musée des Beaux-Arts et via le réseau Liénart (en janvier). Le précédent guide du musée des Beaux-Arts datait de 1909.


Reims.

www.musees-reims.fr, une fenêtre sur les trésors de Reims

 

Rayonner 24 H/24, informer les visiteurs sur les richesses des collections et le foisonnement des offres culturelles des quatre musées de la ville de Reims, tels sont les objectifs du site Internet qui leur est dédié. Au programme : élégance du design, fluidité de la navigation, qualité des images, galerie des chefs-d’oeuvre. La création de ce site internet mutualisé est l’une des premières étapes visibles de la modernisation en cours des musées de la ville de Reims.

 

Un site Internet attractif et de navigation aisée

www.musees-reims.fr offre au regard de l’internaute esthète une galerie de 100 œuvres et objets majeurs présentés dans chaque site muséal municipal, appelée à s’enrichir régulièrement, le programme culturel foisonnant et diversifié pour les prochains mois, le prêt des œuvres en France et à l’étranger, l’actualité de la recherche, la possibilité de privatisations…Le site internet s’enrichira aussi de supports audiovisuels.

 

Une mutualisation entre tous les sites Internet municipaux

Les sites officiels de la Ville, du Trésor (le portail de sorties culturelles de Reims et alentours) et celui des musées municipaux voient leurs agendas se coordonner pour mieux démultiplier la diffusion de l’information sur l’offre de Reims.

 

Quatre musées et une chapelle au cœur de l’histoire des arts, de l’histoire de Reims et de l’Europe

Reims, cité deux fois millénaire, conserve des collections exceptionnelles. Le musée des Beaux-Arts propose un voyage de cinq siècles à travers l’art français et européen et celui de Saint-Remi présente des collections archéologiques et historiques majeures. Deux lieux d’Histoire – le musée du fort de la Pompelle et le musée de la Reddition – sont devenus des lieux de mémoire essentiels des deux conflits mondiaux de 14-18 et 39-45. La chapelle Notre-Dame de la Paix est le testament artistique du peintre franco-japonais Léonard Foujita.

 

Des musées en effervescence

2018 témoignera de l’ambition portée par la ville de Reims et les équipes des musées pour leur précieux patrimoine. Expositions temporaires, prêts à des institutions, publications de référence, chantiers d’ampleurs jalonneront, cette année encore, la stratégie dynamique initiée depuis deux ans. Le site Internet présentera ainsi l’exposition d’œuvres du musée des Beaux-Arts, « Towards impressionism», aux Etats-Unis. Il annoncera également plusieurs expositions autour de l’année du Japon, le catalogue raisonné des donations Foujita et celui de la collection japonaise des musées de Reims, un programme pour le Centenaire 14-18. Sans oublier les travaux des réserves mutualisées et l’avancement des projets scientifiques et culturels du musée Saint-Remi et du musée des Beaux-Arts. Rappelons que ce dernier se prépare à une véritable mutation. Ainsi, à l’horizon 2023, Reims proposera au public un musée des Beaux-Arts rénové et agrandi sur le site actuel. Un geste architectural fort le rendra visible depuis la cathédrale Notre-Dame, située à proximité. Sites patrimoniaux ou historiques, les musées de la ville de Reims : une expérience à vivre !


Reims. Toute l’année

Pour les 11-15 ans, mise en place d’un centre de loisirs en accueil libre

La Ville de Reims met en place un dispositif d’accueil des jeunes : souple et fondé sur la responsabilisation.

Accompagner les adolescents vers une autonomie accrue en temps de loisirs, dans la réalisation de leurs projets, tels sont les buts recherchés par le nouvel accueil pour les 11-15 ans mis en place au centre de loisirs Moulin Huon. En perspective d’ici décembre et grâce à des échanges avec le personnel de la Direction de la Jeunesse : activités de loisirs, projets, chantiers d’autofinancement. Ce centre de loisirs d’un nouveau genre est dédié aux jeunes habitants de Reims ; il s’appuie sur l’expertise acquise avec Reims Vital’Eté.

Horaires

Puisqu’il s’agit d’un centre de loisirs en accueil libre, les jeunes ont la liberté de rester plus ou moins longtemps au Centre Moulin Huon.

Ouverture : les mercredis, de 13 h 00 à 18 h 00.

Adresse

Ce centre de loisirs est organisé dans des locaux de la Ville de Reims situés dans le quartier Verrerie, 54 rue Albert Thomas.

Lignes de bus : ligne 17 et ligne 6, arrêt Monet

 

Saint-Dizier. Toute l’année

La MJC a son site : www.mjcsaintdizier.fr

Venez y retrouver nos activités, nos manifestations...

 

Reims. Toute l’année

Pour rendre la culture plus accessible aux citoyens, le bibliobus démarre une nouvelle tournée. Le bibliobus a également fait peau neuve en devenant accessible aux personnes à mobilité réduite circulant en fauteuil et en proposant un salon intérieur climatisé. L’offre de prêt de document tient compte de la périodicité des passages du bibliobus en étant plus longue que dans le reste du réseau de lecture publique municipal.

Un nouvel itinéraire

A partir de cette date il desservira 11 nouveaux quartiers : Billard, Epinettes, Verrerie, Orgeval, Charles Arnould, Lézardière, Dauphinot, Saint-Anne, Clairmarais, Chaussée Bocquaine et La Neuvillette. Ces 11 quartiers s’ajouteront aux 7 quartiers déjà desservis : Turenne, Mazarin, Chalet-Tunisie, Trois-Fontaines, Maison-Blanche, Europe, Châtillons soit un total de 18 quartiers.

L’offre du bibliobus

Il est possible d’emprunter jusqu’à 15 documents à la fois, dans la limite de 15 livres, 5 DVD ou 5 revues. Le prêt est d’une durée de 4 semaines (contrairement au reste du réseau où il n’est que de 3 semaines), pour tenir compte du passage tous les quinze jours. Le bibliobus propose aussi une consultation d’internet et un service de réservation de document sur demande. Comme dans le reste du réseau de la bibliothèque municipale, l’abonnement est gratuit sur présentation de justificatif pour les moins de 18 ans, les plus de 65 ans, les étudiants boursiers, les demandeurs d’emploi, les handicapés, les titulaires du RSA ou de la carte CCAS et les personnes en service civique volontaire. L’abonnement annuel est de 6 € pour les 18-25 ans, 12€ pour les plus de 25 ans domiciliés à Reims et 28€ pour les non-Rémois.

 

Reims. Toute l’année

Depuis bientôt 20 ans, notre association Exaequo lutte contre toute forme de discrimination fondée sur l’orientation sexuelle et/ou l’identité de genre à Reims et en Champagne-Ardenne. 

Exaequo agit pour la défense des droits des personnes LGBT au regard des textes législatifs nationaux et européens.

Exaequo combat toute forme d'exclusion, de discrimination et souhaite montrer son soutien aux associations, aux bénévoles mobilisés dans l'accueil de tous les migrants.
Nous sommes donc solidaires des actions engagées pour accueillir dignement les réfugiés.

De nombreuses personnes sont encore persécutées et tuées pour cause d'homophobie et fuient vers l'Europe où le droit d'asile peut être reconnu.

Exaequo accueille régulièrement des personnes LGBT réclamant le droit d'asile mais peu encore osent pousser la porte de notre association.

Le local (au 25 rue du jard à Reims) est ouvert le jeudi de 19h à 21h et le vendredi de 20h à 00h.

Nous avons également une ligne d'écoute : 06.42.04.56.14

  

Marne. Toute l’année

Soirées « Jardin o’ naturel »

En partenariat avec l’association « L’école des jardiniers » et le soutien financier de l’Agence de l’eau Seine-Normandie, Reims Métropole propose des soirées d’échanges pour les habitants des secteurs urbains et ruraux proches des champs captants. L’objectif ? Développer le « zéro phyto » et préserver la ressource en eau.

 

Des soirées thématiques en salle dédiées aux jardiniers amateurs

L’école des jardiniers y propose des solutions alternatives aux traitements chimiques. L’école des jardiniers présente également l’intérêt et les difficultés dans la mise en œuvre de ces solutions.

Par exemple, « Désherber futé » peut consister à  disposer des bâches ou un paillage autour des plantes ou encore, utiliser la technique du « faux semis ». Dans la technique du faux semis, le jardinier attend que les mauvaises herbes soient sorties de terre avant de semer ce qu’il a choisi de faire pousser.

Pour le thème « Préparer son jardin pour le printemps », l’Ecole des jardiniers propose, à titre d’exemple, l’utilisation de la houe maraîchère et l’engazonnement des allées.

Parmi les nombreuses pistes pour « Soigner naturellement son jardin », citons la pose de voiles anti-chenilles, l’usage du purin de végétaux, le recours aux plantes associées qui attirent les animaux auxiliaires, ou encore les bienfaits des phéromones pour limiter la reproduction des parasites.

La soirée centrée sur la « Rotation des cultures » apporte des solutions pour éviter la pérennisation de la présence de parasites et de maladies dans les jardins.

D’ici le mois d’avril, des soirées d’information auront été organisées à : Villers-aux-Nœuds, Reims, Bezannes, Rilly-la-Montagne, Verzenay. D’autres soirées sont à l’étude, jusqu’en juin prochain.

 

Des ateliers pratiques au cœur d’un jardin

L’enjeu de ces ateliers, qui ont lieu dans le jardin d’une association de jardins familiaux ou le jardin d’un particulier, est le partage de bonnes pratiques. « L’école des jardiniers » relaye ainsi des expériences de cultures, de grande échelle, en maraîchage bio, telles que celles pratiquées par les producteurs bio de Picardie, et les expériences des jardiniers amateurs rencontrés lors d’animations.

Dans ces ateliers, les jardiniers pratiquent l’auto-analyse du sol, en repérant notamment les plantes bio-indicatrices. Ils apprennent également à concevoir une rotation de cultures et l’usage de plantes associées, à choisir l’endroit le plus fonctionnel pour implanter un composteur, …

 

Dates et sites des ateliers sur le site www.reimmetropole.fr, rubrique site de l’eau et sur le site de l’association L’école des jardiniers : http://lecoledesjardiniers.fr/

     

Reims. Toute l’année

La Banque Alimentaire de la Marne possède son site Internet !

Nous avons l’honneur de vous annoncer la mise en ligne de notre site Internet que nous vous invitons à consulter régulièrement :

http://ba51.banquealimentaire.org/

Vous y retrouverez notamment toutes les informations sur notre banque (histoire, organisation, fonctionnement, revue de presse…), sur nos partenaires (associations, entreprises solidaires…) ainsi que toutes nos actualités et événements!


Reims. Toute l’année

ARTEMIE est une association de recyclage artistique qui récupère des matériaux de tout type pour les transformer en créations artistiques . Ces matériaux sont stockés dans une matériothèque au sein de la friche artistique de Reims. 

"Avis aux artistes

La matériothèque de Reims gérée par l'association Artémie ouvre ses portes à tous les artistes , professionnels ou amateurs. Des matériaux de récupération de toutes sortes sont mis à disposition à condition de les destiner à des fins créatives et apporter en échange d'autres matériaux."

Contacter Lucile :

artemieassociation@gmail.com

06 22 75 10 38

Notre facebook : http://www.facebook.com/assosiaction.artemie

Notre site internet : http://www.klubasso.fr/accueil/accueil.php?idc=51C3


Région. Toute l’année

Soutien scolaire, des besoins à satisfaire

Dans la région, plusieurs associations oeuvrent dans le soutien scolaire.

Ainsi l’Association de la Fondation Etudiante pour la Ville (AFEV), propose aux étudiants rémois, à raison de 2h/semaine, d’intervenir auprès d’un enfant ou d’un jeune rencontrant des difficultés dans son parcours.

Si vous souhaitez donner un peu de votre temps, contactez l’AFEV au

03 26 03 36 32 ; pierre.alberto@afev.org

Le Secours populaire propose également (parmi d’autres missions) du soutien scolaire pour des élèves en difficulté, à raison de 2h/semaine.

N’hésitez pas à les contacter. Les différentes antennes régionales vous aideront à conjuguer au mieux votre activité quotidienne et celle liée au bénévolat (zone géographique, horaires, compétences).

Pour tout renseignement : Secours populaire Marne - 03 26 79 12 00 •

Ardennes - 03 24 57 06 68 • Aube - 03 25 80 57 16 • Haute-Marne - 03

25 01 25 29 - www.secourspopulaire.fr

Au-delà de l’aspect humain, cette expérience est un plus dans votre cursus personnel et professionnel.

: plus d’infos /

Regroupés ici les communiqués que nous recevons et qui ont retenu notre attention. Ils font alors l’objet d’une (ou de plusieurs) annonce(s) sur nos ondes et ils sont publiés sur ce site pour aider à la promotion de votre manifestation.

Vous pouvez nous adresser vos informations, sous forme de communiqué de presse, à radio.primitive@wanadoo.fr, au minimum quinze jours avant le déroulement de vos événements.

Idéalement, vos informations doivent nous parvenir sous forme de communiqué au format .doc ou .rtf