Reims. Toute l’année

L’année 2018 marque la 4e et dernière année du cycle de conférences mensuelles organisées par la ville de Reims, le Grand Reims et l’Université Reims Champagne Ardenne pour diffuser auprès du grand public les études réalisées sur les aspects les plus divers de la Grande Guerre.


· Vendredi 26 janvier - 19 h - « Le docteur Langlet » par Hervé Paul, biographe.

Hôtel de ville, grand salon Mars

Le docteur Jean-Baptiste Langlet (1841-1927) héroïque maire de Reims pendant la première guerre mondiale est un médecin et un homme politique rémois hors du commun. Son attitude pendant la Grande Guerre dans sa ville bombardée à outrance pendant 1 051 jours est à l’origine d’une aura qui a magnifié une déjà longue carrière.

 

· Vendredi 9 février - 19 h - « 1918 : reprise de la guerre de mouvement et guerre technologique sur le front ouest » par Jean Bourcart, colonel, docteur en histoire, service historique de la Défense

Hôtel de ville, grand salon Mars

Après trois ans de guerre de position, le front bouge de nouveau en 1918. Comment expliquer ce retour à la guerre de mouvement ? Les nouvelles avancées technologiques mises en œuvre depuis 1914 expliquent largement cette mutation. Ce sera l’objet de cette conférence de les présenter et de montrer leurs conséquences sur la manière de faire la guerre.

 

· Vendredi 9 mars - 19 h - « L’héroïsme au quotidien de Marie-Clémence Fourriaux » par Jean-François Boulanger, agrégé d’histoire, doyen honoraire de la faculté de Lettres et sciences humaines de Reims.

Hôtel de ville - grand salon Mars

C’est l’histoire d’une fille de vanniers ardennais qui devient institutrice en 1882 et qui dirige un hôpital annexe à Reims au début de la guerre, revient ensuite dans sa classe sous les bombes allemandes, organise deux cantines civiles pour les Rémoises et milite après la guerre dans l’Union française pour le suffrage des femmes. Car cette histoire, c’est aussi l’histoire d’une femme qui n’avait pas le droit de voter.

 

· Vendredi 6 avril - 19 h - « Les combats des Tchèques » par Michel Ksunan, chercheur Institut of History Slovak Academy of Sciences. Bratislava

Hôtel de ville, grand salon Mars

 

· Vendredi 25 mai - 19 h - « Reims et les Rémois au sortir de la guerre » par Michel Royer, agrégé, docteur en histoire contemporaine à l’Université de Reims Champagne-Ardenne.

Hôtel de ville – grand salon Mars

Après la guerre, Reims est la première ville du front à recevoir la Légion d’honneur le 14 juin 1919. Cette décoration vient récompenser l’héroïsme quotidien des Rémois entre 1914 et 1918. Cependant, la vie des Rémois ne peut recommencer comme avant, une fois le conflit terminé. Il s’agira de faire état des lieux dans la cité la plus meurtrie de France, de voir de quelle façon est envisagé, avant même l’Armistice, le renouveau de la ville.

 

· Vendredi 15 juin - 19 h - « Le saillant de Reims sauve-t-il la France » par François Cochet, professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Lorraine-Metz, membre du conseil scientifique national de la mission du Centenaire.

Hôtel de ville – grand salon Mars

Lorsque la guerre de mouvement reprend en 1918, elle se déroule d’abord au profit des Allemands qui lancent une nouvelle bataille de la Marne. Les alliés reculent sur une grande partie du front, s’approchent de nouveau de Paris, mais Reims tient bon. L’objet de cette conférence sera d’étudier la question de savoir quel rôle a joué ce « saillant de Reims » dans la résistance alliée puis dans la contre-offensive victorieuse qui a suivi.

 

· Vendredi 14 septembre - 19 h - «  Reims et la Grande Guerre, une mémoire à éclipses » par Philipe Buton, professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Reims Champagne - Ardenne.

Hôtel de ville -  grand salon Mars

Les événements subis par la ville de Reims entre 1914 et 1918 ont marqué durablement les esprits. Ils engendrent une mémoire durable mais dont l’intensité varie selon les événements qui se produisent ensuite. De quelle façon les Rémois et les Français se sont appropriés ou réappropriés le souvenir et la commémoration des événements qui se sont déroulés autour de la Cathédrale pendant la Grande Guerre ? Exigence de réparation ? Volonté de pardon et de réconciliation ? Héroïsation ? Victimisation ? Oubli ? Devoir de mémoire ? La palette des réactions est étendue.

 

· Vendredi 5 octobre - 19 h « Le « devenir » des morts de la Grande Guerre » par Alexandre Niess, agrégé en histoire, professeur d’histoire à l’Université de Reims Champagne-Ardenne.

Hôtel de ville - grand salon Mars

Il est des moments dans l’histoire des hommes où la mort de destin individuel paraît devoir devenir destin collectif. 14 /18 en fait partie. Cette mort de masse frappe les esprits. Quelle tombe donner aux soldats morts au combat ? Certains, mais pas tous, auront leur tombe individuelle. D’autres, disparus ou non identifiés, n’auront pas cette chance. Tous seront associés dans l’hommage collectif rendu par la Nation, tant au sein des cimetières militaires, car la mort au combat est une mort de groupe, que dans les monuments aux morts qui sont érigés partout en France au lendemain du conflit.

 

· Vendredi 9 novembre - 19 h - « L’Armée Noire » par Cheikh Shakho, docteur en histoire, professeur à l’Université de Reims Champagne-Ardenne.

Auditorium de la médiathèque Jean Falala

Le rôle des soldats coloniaux dans la Grande Guerre a longtemps été négligé. Un monument en leur honneur avait cependant été érigé à Reims le 13 juillet 1924. Les nazis l’ont fait disparaître en 1940. Il a « ressuscité » en 2013, preuve que les Français n’ont pas oublié le rôle de l’Armée Noire ». C’est, à la manière dont cette dernière a été constituée, à son implication dans les combats, notamment autour de Reims, à l’intérêt mémoriel qu’elle a suscité que l’on s’attachera dans cette conférence.

 

· Vendredi 7 décembre -  19 h - Conférence de clôture, «  Bilan du centenaire » par Antoine Prost, président du comité scientifique du Centenaire de la Grande Guerre.

Hôtel de ville - salle des fêtes


Reims. Du 9 novembre au 15 janvier

Safe As Houses

par Ludmilla Cerveny

Exposition du 9 novembre 2017 au 15 janvier 2018

Vernissage le jeudi 9 novembre 2017, de 17h à 21h en présence de l'artiste

le lieu minuscule _ 14bis rue Hannequin, Reims

La maison est peut-être l’un des plus grands thèmes spatiaux de tous les temps, habitat et repère, manière d’être au monde et manière de faire des mondes, elle fait graviter autour d’elle de nombreuses interrogations, de la problématique concrète de l’habiter à celle de la rêverie, elle est matière à projection, à projetation.

Safe as houses fait référence à cet adage du XIXème qui prenait la valeur financière des maisons pour sûre et par extension fable, rassurante ; rendu ironique, il déstabilise le sujet et le questionne.

Dans cette exposition, la maison - prenant la forme d’une forteresse imprenable dans un désert - devient le protagoniste d’un drame silencieux que l’on parcourt, de ses ruines à son intériorité, ses espaces cachant des recoins obscurs, entre rideaux et lumière.


Reims. Du 7 décembre au 25 janvier

EXPOSITION  de Bruno Lebon

«ces images qui vous regardent »

Du 7 décembre au 25 janvier 2017

Lieu : Bibliothèque Universitaire Robert de Sorbon, Campus Croix Rouge

Vérifier l’ouverture de la BU au 03.26.91.88.04 / 03.26.91.88.03

Vernissage le jeudi 7 décembre à 18h


Reims. Du 9 janvier au 27 mars

La Comédie de Reims

Pour l’amour de Léon

5 épisodes : 9 et 23 janvier

22 février, 13 et 27 mars

Une création d’Adèle Chaniolleau

et Camille Pelicier

(durée estimée 1h30)

Comment je me suis perdue dans Guerre et Paix

Comment découvrir, se passionner et se perdre dans Guerre et Paix de Tolstoï, en compagnie de Mademoiselle, amoureuse éperdue du roman et de son auteur, qui vous donne cinq rendez-vous au bar de la Comédie. Un voyage plein de rebondissements dans cette immense épopée. Mademoiselle emmènera le théâtre à la rencontre du romanesque lors d’une traversée intégrale de l’œuvre (épisode 1) ; elle se mettra à l’épreuve du désir et de l’état amoureux (épisode 2) ; elle s’enfoncera au cœur d’une bataille militaire (épisode 3) ; elle fera l’expérience de la croyance et partira en quête de la foi (épisode 4). Elle constatera que l’humanité est constamment en état de guerre et cherchera s’il existe un moyen de trouver la paix (épisode 5).

5 épisodes de janvier à mars, à voir de façon autonome ou en intégralité


Châlons-en-Champagne. Janvier

UN SOUFFLE DE MAGIE SUR CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE

Fort du succès public de sa première édition, la Comète propose à nouveau cette saison un temps fort dédié à la magie. Aux croisées du cabaret, du théâtre et du cirque, la magie est un art à part, à la poésie singulière. Discipline en plein renouveau, elle interroge et sonde avec fraîcheur et délicatesse notre rapport au monde. Ouvert à toutes les générations, ce rendez-vous est l’occasion de (re)découvrir un art pluriel, aussi étonnant que détonant.

MERCREDI 17 JANVIER

14H à 16H - ATELIER MAGIE parents-enfants (à partir de 10 ans)

La Comète, Scène nationale

20H30 – SPECTACLE - MADHI GILBERT

La Comète, Scène nationale

JEUDI 18 JANVIER

19H – SPECTACLE - MADHI GILBERT

La Comète, Scène nationale

20H30 – SPECTACLE - NIGHT SONGS, Yael Naim à 360°

Cirque historique

VENDREDI 19 JANVIER

18H30 & 20H30 – SPECTACLE - LES MURMURES ONT DES OREILLES, Cie Le Phalène

(à partir de 12 ans)

La Comète, Scène nationale

18H30 & 20H30 – CLOSE-UP EN PISTE

Cirque historique

SAMEDI 20 JANVIER

14H à 16H - ATELIER MAGIE ados/adultes (à partir de 15 ans)

La Comète, Scène nationale

18H30 & 20H30 – CLOSE-UP EN PISTE

Cirque historique

DIMANCHE 21 JANVIER

13H30 à 15H30 - ATELIER MAGIE parents-enfants (à partir de 10 ans)

La Comète, Scène nationale

14h30 - CINÉMA

LA MAGIE KAREL ZEMAN

De Karel Zeman | 1946 | Tchécoslovaquie | 0h46 | VF / Animation

Cinéma La Comète

16H – SPECTACLE - LES TRANGES D’AVENTURES DE LALA BIDOUM, Cie Laflux

La Comète, Scène nationale

18H - CINÉMA

THE FALL

De Tarsem Singh | 2006 | USA - Inde | 1h57 | VOST / Avec Lee Pace, Cantinca Untaru,

Justine Waddell

Cinéma La Comète

20H30 - CINÉMA

L’IMAGINARIUM DU DOCTEUR PARNASSUS

De Terry Gilliam | 2009 | USA | 2h03 | VOST

Avec Heath Ledger, johnny Dep, Jude Law

Cinéma La Comète 


Reims. Du11 au 20 janvier

La Comédie de Reims

Les Bacchantes

Création Comédie 11 > 20 janvier
à l’Atelier de la Comédie 13 rue du Moulin brûlé

Par le Collectif 17

D’après Euripide

Adaptation et mise en scène Ferdinand Barbet

(durée estimée 1h30)

Ils sont huit jeunes artistes que la Comédie a réunis et invités pour une saison entière. Ils s’appellent le Collectif 17. Après Lysistrata d’Aristophane, présenté dans des lieux insolites, hors-les-murs de la Comédie, on découvre leur première création.

Dionysos-Bacchus revient à Thèbes, sa ville natale, et réclame que son origine divine soit reconnue et son culte respecté. Mais la ville lui ferme ses portes et entraîne sa terrible vengeance ! Cette pièce est porteuse d’une multitude de sens qui viennent percuter notre monde actuel. Comment faire face à celui dont la différence nous déstabilise ? Le Collectif 17 nous livre une version politique survitaminée et musicale avec le groupe Potochkine.

Les Bacchantes devient ainsi le premier spectacle d’un diptyque Quelqu’un arrive et je ne me connais plus, il sera suivi en avril de Narcisse.

 

Witry-lès-Reims. Du 16 au 25 janvier

L’ESCAL

Du 16 au 25 janvier 

 " Le Labyrinthe Fantastique"

Venez vous balader dans un monde étrange basé sur l’univers de Jules Verne et ses inventions imaginaires, le tout agrémenté d’un quizz comprenant 50 questions.

Une exposition du Musée d'Art Fantastique de Bruxelles

Entrée libre et gratuite


Reims. 17 janvier

MONDE EN DOCS  Un cycle de films documentaires pour les amoureux d'un cinéma pas ordinaire !

Du 18 octobre 2017 au 18 avril 2018

En partenariat avec La Pellicule Ensorcelée et les Cinémas Opéra

«Makala»  (France – 2017- 136’)

Au Congo, un jeune villageois espère offrir un avenir meilleur à sa famille…

Mercredi  17 janvier à 20h30

Lieu : Cinémas Opéra

Rdv sur place

Tarif : 4 euros pour tous


Reims. 17 janvier

L’ONISEP organise le troisième « Mercredi avenir » de l’année scolaire sur le thème des métiers du numérique. Ce forum aura lieu le mercredi 17 janvier 2018 de 16h à 18h à l’atelier Canopé 51, 17 bld de la Paix à Reims.

C’est un événement important où vont se nouer de nombreux contacts personnalisés entre jeunes et professionnels du secteur : ingénieur télécoms & réseaux, développeur web, graphiste, webdesigner, directrice artistique web, webmestre, infographiste, community manager, intégratrice, cheffe de projet web technique, … Pour découvrir les professionnels.les présents.es, rendez-vous sur notre site régional ONISEP .


Reims. 18 janvier

LA LANTERNE D’ARISTOTE

Un atelier où l'on s'initie à la philosophie, par l'étude de textes, la réflexion et l'échange.

JANKÉLÉVITCH  -  L’AVENTURE, L‘ENNUI, LE SÉRIEUX

Maison de la Vie Associative, 122 bis, rue du Barbâtre - Reims Contact et inscription : goeppjc@gmail.com

Jeudi 18 Janvier 2018 – 19h30


Reims. 18 janvier

Déambulation théâtrale au musée des Beaux-Arts le jeudi 18 janvier :

Marat Collection

séances à 18 h 30 et à 20 h, entrée gratuite, sur réservation* -

durée de chaque séance : 40mn environ.

Déambulation théâtrale écrite et mise en scène par Ewa Kraska à partir du récit original de Daniele del Giudice Dans le Musée de Reims et des témoignages de personnes malvoyantes et non-voyantes.

À l’occasion du retour du Japon de l’œuvre de David, La Mort de Marat

Ce spectacle est dédié aux personnes malvoyantes et aveugles, et ouvert à tout public.


Reims. 19 janvier

Didier Martz et Jean-Pierre Hamel proposent :

« REGARDS CROISÉS SUR… »

Aux larmes citoyennes !

Les femmes sont entrées dans le 20ème siècle en se battant pour obtenir le droit de vote. Mais les femmes sont restées victimes des hommes, et pour entrer dans le 21ème siècle elles doivent se battre contre les abus qu’ils commentent à leur égard. Ce combat pour l’émancipation des femmes est-il l’ultime ?

Médiathèque Jean Falala - Reims - Vendredi 19 JANVIER 2018  - 18h - 20h


Witry-lès-Reims. 19 janvier

L’ESCAL

Vendredi 19 janvier 19h

Escal'apéro : "Karpates Show"

Musiques Bulgares

Un voyage festif à travers les mélodies yiddish et tsiganes.

Escal'apéro: L'Escal organise tout au long de  l'année son hall, avec le soutien de nombreux bénévoles, des soirées apéro concert. Chaleureuses et conviviales, elles allient musique et bonne humeur.

Entrée libre / Bar et petite restauration sur place


Vitry-le-François. 19 janvier

VEN 19 JANV / 20H30 / SALLE SIMONE SIGNORET

LES PRÉCIEUSES RIDICULES (Théâtre)

Cie Théâtrâme
Deux jeunes femmes provinciales et bourgeoises sont en âge d’être mariées. Mais elles ne rêvent que d’un ailleurs valorisant pour échapper à la fatalité de leur avenir : « être le potage de l’homme ». Leurs deux prétendants, parisiens et gentilshommes au demeurant, se font éconduire. Ils se vengeront de façon cuisante De quoi est-il question dans Les Précieuses ridicules ? Du paraître, de l’imposture, de l’usurpation, de la peur de ne pas se sentir exister, de l’ascenseur social, de la reconnaissance, du désir impérieux de sortir de sa classe pour réussir sa vie. Aucune de ces préoccupations n’est étrangère à notre société et à la jeunesse d’aujourdhui.
Molière tendait à ses contemporains un miroir grossissant de leurs comportements où le comique servait de révélateur. Danièle Israël nous propose une mise en scène avec de pertinentes résonances en ce début de XXIe siècle si attaché à limage et à l’apparence Elle s’est entourée de comédiens très en verve, qui conjuguent à merveille le texte et le comique intemporel de Molière avec les technologies high tech
Molière n’a pas fini de toucher là où ça fait rire et mal à la fois et c’est bien là son génie !


Reims. 19 et 20 janvier

Journées Portes Ouvertes, deux jours pour découvrir l’ESAD de Reims !
Les 19 et 20 janvier 2018 – 10h/18h

Rendez-vous incontournable de l’ESAD, les journées portes ouvertes sont l’occasion pour les futurs candidats, leur famille ainsi que pour les passionnés d’art et de design de pousser les portes de l’Ecole Supérieure d’Art et de Design de Reims, de rencontrer les étudiants mais aussi les équipes pédagogiques et administratives qui la font vivre.

Comme chaque année, il est proposé au public de visiter les lieux, de voir des projets à tous les étages, de découvrir les ateliers, les nouveaux équipements mais surtout d’échanger avec les étudiants, les enseignants designers ou artistes sur les spécificités des enseignements délivrés à l’ESAD  (Design Objet & Espace, Design végétal, Design Graphique & Numérique, Design & Culinaire, Art…)

Quels Masters* peut-on obtenir (*DNSEP délivrant le grade de Master) ? Sur quoi porte la recherche à l’ESAD de Reims? Ou encore, quelles sont les modalités d’accès au concours d’entrée en 1ère année  ou par équivalence ? Telles sont questions  qui seront abordées lors des ateliers thématiques au cours de ces deux journées.

Ce moment permet également aux futurs étudiants de se projeter après l’ESAD, grâce aux portraits présentés et aux rencontres organisées avec d’anciens étudiants engagés aujourd’hui dans la vie professionnelle.


Reims. 20 janvier

La Nuit de la lecture

Samedi 20 janvier de 16 h 30 à 23 h, à la médiathèque Jean Falala

Le public sera invité à déambuler dans la médiathèque Falala au gré de ses envies pour assister à des spectacles, participer à des ateliers ou jouer. Parmi les temps forts, à 20 h dans l’auditorium, Évelyne Bouix lira Drive my car, une nouvelle extraite du recueil Des hommes sans femmes d’Haruki Murakami. Au programme également une shootingbox pour s’autophotographier, des quizz sur tablette, un vélo à lire (il faudra pédaler pour écouter le récit de « Game of Thrones »), une sélection de textes à écouter, et l’installation « Serial lecteur » pour partager ses lectures préférées. La Nuit de la lecture est une manifestation nationale organisée par le Ministère de la culture. Cette soirée d’exception se veut familiale, ludique, participative et festive mais aussi et avant tout une véritable invitation à la lecture. Elle concerne tous les publics de 3 à 99 ans ! Les visiteurs se verront aussi proposer un abonnement gratuit valable jusqu’au 20 février. A noter également dans le cadre de cette opération, l’organisation de nombreux ateliers avec le public scolaire, périscolaire et les détenus de la maison d’arrêt de Reims.


Châlons-en-Champagne. 20 janvier

Samedi 20 janvier prochain, le campus Arts et Métiers de Châlons-en-Champagne organise une journée Portes Ouvertes spécialement dédiée à deux de ses formations : le Bachelor de Technologie et le cursus d’Ingénieur de Spécialité. Les visiteurs auront la possibilité d’échanger avec les étudiants et le corps enseignant mais aussi de découvrir les différentes plateformes technologiques du campus.

 

Journée Portes Ouvertes - Bachelor de Technologie et Ingénieur de Spécialité
Samedi 20 janvier de 9h30 à 12h00 et de 13h30 à 16h00
Campus Arts et Métiers de Châlons-en-Champagne
Rue Saint Dominique - BP 508 - 51006 CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE
Gratuit

 

Répartie sur deux créneaux horaires (9h30 à 12h00 et 13h30 à 16h00), cette journée Portes Ouvertes a pour vocation de répondre aux diverses interrogations des lycéens et des étudiants titulaires d’un bac+2. L’accueil sera d’ailleurs réalisé par les principaux acteurs des formations i.e. les étudiants du bachelor et les élèves ingénieurs. L’équipe pédagogique et le personnel du campus sera également mobilisés afin de faire une visite guidée des locaux et des plateformes technologiques sur lesquels les étudiants Arts et Métiers acquièrent leurs compétences.

 

Les visiteurs pourront apprécier les diverses applications du robot industriel FANUC®, les avantages technologiques d’une salle de conception assistée par ordinateur (CAO) en 3D, la maîtrise d’une coulée aluminium en fonderie et bien d’autres manipulations techniques.


Reims. 21 janvier

Studio PASTEL

DIMANCHE 21 JANVIER DE 14H A 16H 

Rencontre avec Julie Martin, designer végétal

Atelier ludique « Kokedamas » 

Tarif plein : 30€ - Tarif adhérent : 24€

Réservation : compagnie.pastel@gmail.com


Reims. 21 janvier

La compagnie de théâtre amateur Crocs en Scène vous informe de la date de son prochain spectacle :

Le 21 janvier 2018 Crocs en Scène joue le Nombril de Jean Anouilh à la maison commune du chemin vert à 15h. 

Léon, un vieil écrivain de pièces dramatiques, souffre de troubles cardiaques assez graves. 

Sa femme, ses enfants, sa maîtresse, son ami d'enfance, sous couvert de sentiments respectables, n'en veulent qu'à son argent.

Le prix du billet est de 10 euros (8 euros en prévente) en plein tarif et de 8 euros (6 euros en prévente) pour les étudiants et les enfants. 

La réservation peut se faire dès à présent à ce lien : https://www.helloasso.com/associations/crocs-en-scene/evenements/le-nombril-comedie-de-jean-anouilh-2


Amagne. 21 janvier

Trio Walter

David Walter, Rie Koyama, Frédéric Lagarde

Le trio Walter est né en 2012 de la rencontre du hautboïste David Walter avec la bassoniste Rie Koyama et le pianiste Frédéric Lagarde. Ces trois virtuoses reconnus sont en outre des chambristes passionnés qui partagent la scène avec de nombreux partenaires, tel que le Quintette Moragues ou l’ensemble Calliopée. Outre le répertoire original, le Trio Walter se singularise par des transcriptions réalisées par David Walter d’œuvres de Tchaikovsky, Chausson, Bruch, Beethoven, Mozart… Pour sa première commande passée à un compositeur contemporain, le trio a choisi le compositeur bulgare Hristo Yotsov, dont l’œuvre sera créée courant 2017.

Spectacle proposé en collaboration avec les Concerts de Poche.

Musique, tous publics à partir de 7 ans.
Dimanche 21 janvier à 17h00 / Salle des fêtes d'Amagne (jauge limitée)


Epernay. 21 janvier

Dimanche 21 janvier: 10h25/11h25 et 11h35/12h35 .

"stage de découverte de la guitare à la Sparnamusic d'Epernay ".

(théorie et pratique de l'instrument)

(à partir de 6 ans).

Les nouveaux participants sont les bienvenus.

le professeur adapte  la théorie et  la pratique pour les nouveaux stagiaires , quand aux enfants ayant participés aux précédents stages, la continuité de l'apprentissage est assuré aussi.

Au programme: découverte des différentes guitares existantes et pratique de l'instrument avec Jérôme Finel " Guitariste/bassiste et professeur de guitare sur Epernay".

Chaque enfant jouera sur une guitare adaptée suivant sa grandeur et son choix ( électrique ou acoustique).

"Les ateliers se font en petit groupe de maximum 5 enfants".

(Attention Il  reste actuellement 3 places  sur le créneau de 10h25 / 11h25 et 2  places de 11h35 à 12h35). 

Tarif: 12 euros l'heure de stage.

Informations/Réservations: 06.01.13.09.56 


Reims. 22 janvier

Les Amis du FRAC Champagne-Ardenne / Fonds Régional d’Art Contemporain invitent les amateurs d’art à une rencontre avec l’artiste Tania MOURAUD, le lundi 22 janvier 2018, à 19h00, au Cellier (4, Rue de Mars à Reims).

 

Née en 1942, Tania MOURAUD est une figure emblématique de l’art contemporain qui a influencé toute une génération de plasticiens. Depuis la fin des années 1960, Tania MOURAUD explore alternativement de multiples disciplines : peinture, photographie, vidéo, son, installation, performances... Artiste refusant tout attachement à un dogme ou à un courant, elle n’a de cesse d’interroger les rapports entre l’art et les liens sociaux. Tania MOURAUD s’inscrit dans l’histoire de l’art en tant que personnalité féminine et lettrée, autodidacte, dans un milieu longtemps marqué du sceau patriarcal.

 

En 1968, de retour de la Documenta de Kassel, Tania MOURAUD brûle la totalité de ses toiles : les prémices d’un parcours artistique personnel et engagé. De très nombreuses expositions lui ont été consacrées (liste non exhaustive) à Béziers, Bourges, Brest, Caen, Marne-la-Vallée, Metz, Nantes, Nice, Paris, Quimper, Rennes, Saint-Etienne, Tourcoing, Vitry-sur-Seine… Ainsi qu’à Austin, Bruges, Bruxelles, Bucarest, Canterbury, Hambourg, Liège, Londres, Los Angeles, Long Beach, Milan, New York, Philadelphie, Sao Paulo, Saint-Pétersbourg, Toronto, Turin…   En 2015, Le Centre Pompidou-Metz a présenté une importante rétrospective du parcours de Tania MOURAUD, sans précédent dans sa forme et inédite dans son déploiement pensé à l’échelle de la ville et de son agglomération.

 

Les Amis du FRAC Champagne-Ardenne ont sollicité Tania MOURAUD pour réaliser un multiple qui vient compléter une collection riche de 24 œuvres, toutes versées dans la collection du FRAC. A l’occasion de l’édition de ce multiple, Tania MOURAUD nous fait le plaisir de venir à Reims à la rencontre des amateurs d’art contemporain.

 

Reims. 22 janvier

ARCHEOSCOPIE

Cycle 2018 : la grande guerre

«Les archéologues dans la grande guerre » Jean Jacques Charpy, ancien directeur du musée d’Epernay

Lieu : villa Douce

Lundi 22 janvier à 19h

Entrée libre sur réservation : dominique.pargny@univ-reims.fr/03.26.91.37.85


Reims. A partir du 22 janvier

Reims Activités Vacances, vacances d’hiver du 26 février au 9 mars

Inscriptions à partir du mardi 22 janvier

L’accueil est organisé selon la tranche d’âge, pour les enfants et des jeunes âgés de 3 à 15 ans, Au programme, des activités variées, ludiques et éducatives adaptées à leur âge et à leur rythme, ainsi que de l’éveil sportif. A travers l’ensemble des dispositifs proposés, la Ville a l’ambition d’apporter un épanouissement personnel et de développer l’autonomie des enfants et jeunes (habitant à Reims, scolarisés à Reims ou dont l’un des parents y travaille). Inscriptions au 21 rue du Temple, du lundi au jeudi de 8 h 30 à 17 h 30 et le vendredi jusqu’à 17 h.


Vitry-le-François. 23 janvier

MAR 23 JAN / 20H30 / SALLE SIMONE SIGNORET

L’HYPOTHÈSE DE LA CHUTE (Danse, cirque chorégraphié)

Cie Le grand jeté !
Aux extrémités du plateau, 3 danseurs et 2 acrobates se font face, ils attendent. Chacun à sa manière, redoute le moment dune hypothétique chute, de l’instant où il faudra, peut-être, rattraper l’autre, au ras du sol, dans le goût du risque. Accumulation de mouvements, adaptations, précipitations, dépassement de soi, quelle que soit la réponse des danseurs, ils ne feront que provoquer l’irrésistible envie de chuter, dans une série de défis entre ces hommes et femmes, pour se mesurer, s'amuser, obliger l’autre à le contraindre. Quest-ce qui chute en nous ?
L'hypothèse de la chute aborde l'instant précis, celui juste avant la chute où toute éventualité est encore envisageable : chuter ou tenir l’équilibre, s’abandonner ou être rattrapé. Et différents dénouements sont possibles : des envolées, des portés, des contrepoids, des corps à corps et des circulations pour partager des moments d’unisson et d’écoute.


Rethel. 24 janvier

Théâtre Louis Jouvet

14h / STAR WARS : LES DERNIERS JEDI de Rian Johnson / 2h30

Les héros du Réveil de la force rejoignent les figures légendaires de la galaxie dans une aventure épique qui révèle des secrets ancestraux sur la Force et entraîne de surprenantes révélations sur le passé…

+

20h / LA VILLA de Robert Guédiguan / 1h47

Dans une calanque près de Marseille, au creux de l’hiver, Angèle, Joseph et Armand, se rassemblent autour de leur père vieillissant. C’est le moment pour eux de mesurer ce qu’ils ont conservé de l’idéal qu’il leur a transmis, du monde de fraternité qu’il avait bâti dans ce lieu magique, autour d’un restaurant ouvrier dont Armand, le fils ainé, continue de s’occuper. Lorsque de nouveaux arrivants venus de la mer vont bouleverser leurs réflexions…


Witry-lès-Reims. 25 janvier

L’ESCAL

Résidence Cie Demain il fera jour

Préparation de sa nouvelle création
"Ulysse ou le retour à soi"

Répétition publique gratuite
le jeudi 25 janvier à 20h


Vitry-le-François. 26 janvier

VEN 26 JAN / DE 22H À 5H / SALLE L’ORANGE BLEUE

ORANGE MÉCANIQUE #2 (Techno electro)

Et si on poursuivait le chapitre musique électronique ?
Orange mécanique #2 fait son retour dans la programmation pour le plus grand bonheur des amateurs de musiques électroniques. Electro, techno, hardcore... sont au programme avec des DJ sets intenses, des beats en cascade, des basses énormes. Aujourd’hui, la musique techno occupe une place de choix dans nos contrées malgré sa culture à part entière. L’énergie agrippe les corps et les emmène vers la transe : âmes sensibles s'abstenir... ou pas ! Et pour cela, compter sur les DJ locaux invités spécialement pour l’occasion pour nous faire du bruit et du bien aux oreilles !
Avec Peupeu  Teknocif (live), DJ Clash Amplitude (mix), Tintin  Dissipé (mix), Gégé - K1 Résistance (mix), Timbal Mastaz (live), Ben OTC (mix), Harfang  Astek (mix)


Vitry-le-François. 27 janvier

SAM 27 JAN / 20H30 / SALLE SIMONE SIGNORET

ALBIN DE LA SIMONE (Chanson)

L'histoire d’Albin de la Simone rappelle celle de Chet Baker : celle d'un musicien de jazz qui finit par se découvrir chanteur. Parmi la grande famille de la chanson française, Albin de la Simone se démarque avec la tendresse et la fragilité de son timbre de voix, dont il en a fait une force aujourd'hui. Quand Albin chante, c'est comme s'il nous parlait au creux de l'oreille. Et côté texte, Albin de la Simone a tout d'un grand : paradoxaux, cyniques et dadaïstes, ses textes sont incroyables et relèvent de la poésie. Que l'on nourrisse des affinités avec la chanson, la world ou le jazz, ce concert s'offre à nous comme un baume, protecteur, doux, modeste, intense et persistant.


Charleville-Mézières. 27 janvier

Auditions Régionales des ïNOUIS du Printemps de Bourges en Champagne-Ardenne, organisées samedi 27 janvier 2018 au Forum de Charleville-Mézières. Les quatre artistes retenus sont : San-Nom, Ian Caulfield, Underdog Effect et T2i.

L’entrée est libre sur réservation via www.digitik.com.


Witry-lès-Reims. 27 janvier

L’ESCAL

Samedi 27 janvier à 11h

Théâtre de marionnettes par la Compagnie Changer l’Air

Dans le monde de Paula, on joue à lire et à écrire des poésies.
Puis, il y a cette rumeur à l’école, sur les parents de Paula.

Une histoire où des regards d’enfants se croisent...

à partir de 6 ans.

Tarif: 4€ pour tous. Réservation possible sur place à l' Escal ou par téléphone


Reims. 27 janvier

Café-philo

AUX LARMES CITOYENNES !

(Suite du débat du 19 janvier)

citoyennes !

Les femmes sont entrées dans le 20ème siècle en se battant pour obtenir le droit de vote. Mais les femmes sont restées victimes des hommes, et pour entrer dans le 21ème siècle elles doivent se battre contre les abus qu’ils commentent à leur égard. Ce combat pour l’émancipation des femmes est-il l’ultime ?

« Aux 3 P'tits Bouchons » 29, rue Henri IV -  Reims - Samedi 27 Janvier 2018  

17h - 18h45


Epernay. 28 janvier

Dimanche 28 janvier de 10h25 à 11h25.

"Stage initiation théâtre "

(pour enfants de 6 à 12 ans).

Au programme: initiation à l' improvisation , travail de l'articulation et expression scénique sur pièce de théâtre humoristique,découverte et sens de la poésie etc...

Un programme complet varié et ludique adapté aux jeunes enfants. 

Réservez vos places au plus vite (6 enfants maximum).

(2 places restantes pour cet atelier).
Tarif: 12 euros.
Réservations/Informations:06.01.13.09.56 (Sparnamusic)


Dimanche 28 janvier  de 11h35 à 12h35

"Eveil Musical"

stage de découverte musicale(Solfège,piano, chant)

(pour les 4/7ans).

Au programme: L'éveil musical est un atelier proposé par Mag Hantson" musicienne sur Épernay" aux enfants de 4 à 6 ans afin de leur apprendre de façon ludique par des jeux , bricolages , coloriages et chansons, les premières bases du solfège, la découverte des notes , la présentation des instruments de musique et leur sonorité, le chant et le travail de l' articulation, le sens du rythme et la découverte du piano avec une main .

Les ateliers se font en petit groupe de maximum 5 enfants.

Tarif: 12 euros l'heure de stage.

(1 place restante pour cet atelier , réservez au plus vite à la Sparnamusic au  :06.01.13.09.56).


Reims. 29 janvier

Soirée de lancement du Festival Reims Scènes d'Europe

INVITATION

Soirée de lancement du Festival !

Lundi 29 janvier 19h – à la Comédie de Reims

Une soirée festive et ouverte à tous !

Au programme :

> une présentation de la programmation par les directeurs des structures culturelles partenaires afin de vous donner les clés pour construire votre parcours entre théâtre, danse, concerts, expositions et performances.
> le vernissage du deuxième opus de l’exposition « Europia, paysage d’une Europe éclatée » de Julien Allouf, une galerie d’instants suspendus glanés à travers l’Europe.
> le concert d’Angel : pop, folk, électro et fluo ! Projet musical rémois d’Anthonin Ternant : évadé de The Bewitched Hands, il s’est lancé dans un triptyque transgenres, passant de la pop hallucinée de The Wolf Under The Moon à l’électro-dance fluo du groupe de zombies Black Bones. En voici le troisième volet, Angel. Ce nouvel alias se résume à une guitare folk, des ailes et une auréole… ainsi qu’une liberté étourdissante qui oscille entre pop-garage et féerie.


Reims. Du 6 au 13 février

LES RENDEZ VOUS DU CINEMA ITALIEN

Depuis 23 ans, le cinéma transalpin s'offre en grand au public rémois à l'occasion des Rendez-vous du cinéma italien. Organisé par le comité de jumelage Reims-Florence, en partenariat avec les cinémas Opéra et le soutien de la Ville, cet événement propose le meilleur des productions italiennes, ...le SUAC en est partenaire depuis 3 ans.

Du 6 au 13 février

Renseignements :

http://www.cinemasreims.com/03 26 47 13 54

Lieu : Cinémas Opéra

Rdv sur place

Tarifs habituels


Reims. Du 7 au 18 février

Rendez-vous en février !

Quoi ? Édition#9 du Festival Reims Scènes d’Europe

Qui ? Un festival organisé par La Cartonnerie, Césaré, La Comédie, le FRAC Champagne-Ardenne, Le Manège, Nova Villa, L’Opéra de Reims

Quand ? Du 7 au 18 février 2018

PS : Feuilletez la brochure et parcourez la programmation en ligne ! scenesdeurope.eu


Reims. 8 février

Nova Villa

Le festival Reims Scènes d'Europe sera au rendez-vous du mois de février.
Nous programmons 4 spectacles dont 2 en partenariat avec la Comédie, à savoir "AMAN' AMAN'" et "GEORGE & LES DOMPTEURS DE DRAGONS".

Le jeudi 8 février à la Comédie de Reims, nous organisons un colloque à destination des collégiens et lycéens.
Il est aussi ouvert au tout public.
Au cours de cette journée nous poserons cette question :
"La France est-elle une terre d'hospitalité ?"
avec les intervenants et le programme suivants :

Matin 9h30 / 12h
9h30 - Photos de Sonia Kerlidou
Reportage pour « France Terre d’Asile »

9h45 - Désobéir et passer la frontière
Raphaël Krafft, journaliste, auteur de « Passeur »

10h50 -Témoignages : Calais, la Grèce
Elisa Perrigueur, journaliste, dessinatrice, articles pour Médiapart
Margot Bernard, association « Safe passage »

Après-midi 13h30 / 16h30
13h30 - Photos témoignages
Sonia Kerlidou, photographe pour « France Terre d’Asile »

14h30 - Partir D’AFRIQUE
Patricia Gomis, comédienne, Sénégal
Ysiaka Anam, auteure « Et ma langue se mit à danser »

15h30 - L’accueil des mineurs isolés
Rozenn Le Berre, auteure « De rêves et de papiers »
Florence Sbibih, association « Sauvegarde » Lot et Garonne

Animation de la journée Madeleine Leroyer


Reims. 19 février

ARCHEOSCOPIE

Cycle 2018 : la grande guerre

«L’archéologie de la grande guerre» Yves Desfosses (DRAC)

Lieu : villa Douce

Lundi 19 février à 19h

Entrée libre sur réservation : dominique.pargny@univ-reims.fr/03.26.91.37.85


Reims. 21 février

MONDE EN DOCS  Un cycle de films documentaires pour les amoureux d'un cinéma pas ordinaire !

Du 18 octobre 2017 au 18 avril 2018

En partenariat avec La Pellicule Ensorcelée et les Cinémas Opéra

«A taste of Cement» (un gout de ciment)  (Allemagne/Liban/Emirats Arabes Unis – 2017- 85’)

A Beyrouth, des réfugiés siriens construisent un gratte-ciel….

Grand prix à Visions du Réel (Suisse)

Mercredi  21 février à 20h30

Lieu : Cinémas Opéra

Rdv sur place

Tarif : 4 euros pour tous


Reims. Du 26 février au 1 mars

20e stage de danse au Conservatoire !

Du lundi 26 février au jeudi 1er mars - Inscriptions à partir du 8 janvier

Le seul Conservatoire de l’ex-Champagne-Ardenne labellisé CRR par l’Etat organise un stage annuel de danse en partenariat avec l’Opéra de Reims et le Malandain/Ballet Biarritz. 100 places sont ouvertes pour danseurs, à partir de deux années de technique (dès 9 ans) et jusqu’au niveau supérieur. Catherine Leblanc, professeur de danse classique et coordinatrice des cursus de danse au CRR de Reims a invité des personnalités de portée nationale et internationale. Au programme : danse classique et de caractère avec Léonid Pissarenko, danse contemporaine avec Julien Desplantez et danse jazz avec Bruce Taylor. Deux offres complémentaires sont également proposées (gratuites) : une rencontre/vidéo autour du ballet « Noé » de Thierry Malandain qui sera donné à l’Opéra de Reims en mai 2018 et des ateliers de transmission autour de ce ballet.

ICI le programme en détail


Reims. 15, 16 et 17 juin

La Magnifique Society 2018

Reims, Parc de Champagne

15, 16, 17 juin 2018

www.lamagnifiquesociety.com


Reims.

Demandez le guide des collections du musée des Beaux-Arts !

Editions Liénart, 256 pages, 110 chefs-d’œuvre commentés

Un véritable ambassadeur de la richesse des collections du musée des Beaux-Arts. Plus encore : un aperçu de ce que le musée donnera à voir aux visiteurs dans les années 2020, avec l’ambitieux projet de réhabilitation et d’extension sur site en cours. Tels sont les objectifs de l’ouvrage récemment publié autour d’œuvres sélectionnées par l’équipe. Les historiens de l’art, eux-mêmes, méconnaissent certains des points forts
du musée des Beaux-Arts de Reims qui doit beaucoup à la générosité constante de collectionneurs.

 

Un ouvrage de qualité coédité par la ville de Reims et publié aux éditions Liénart à un tarif très accessible

L’avant-propos évoque l’historique du musée avec les legs et dons depuis sa création en 1795, avant de présenter les axes forts du futur musée qui ouvrira dans les années 2020. Au fil des notices d’œuvres écrites par 7 auteurs – toute l’équipe de conservation, le service des publics et le conseiller pour les musées à la DRAC Grand Est –, le lecteur est invité à un voyage de cinq siècles à travers l’art français et européen : de la Renaissance à l’Art Déco en passant par la peinture du Grand Siècle, l’Impressionnisme et l’œuvre inclassable de l’artiste franco-japonais Léonard Foujita ! Un format pratique, une couverture cartonnée mate à l’esthétique nouvelle et un prix très accessible de 20 € augurent d’un grand succès. Le guide est vendu au musée des Beaux-Arts et via le réseau Liénart (en janvier). Le précédent guide du musée des Beaux-Arts datait de 1909.


Reims.

Musées de la ville de Reims

2017, année d’effervescence culturelle

La ville de Reims a de l’ambition pour ses quatre musées, chacun implanté au sein d’un monument remarquable. L’année 2017 est marquée par le rayonnement de leurs collections et la richesse de leurs actualités. Au programme : l’avancement du projet de rénovation et d’extension du musée des Beaux-Arts, la revitalisation du musée historique Saint-Remi, une dynamique de mutualisation et plusieurs expositions temporaires.

 

Le musée des Beaux-Arts, situé dans l’abbaye Saint-Denis (18e siècle) voisine de la Cathédrale, met en scène des chefs-d’œuvre de sa collection de paysages du 19e siècle. avec « Regard sur … Lhermitte dans le sillage de Millet ? », deux artistes virtuoses (jusqu’au 26 février). Le musée rayonne également à l’international, avec une exposition de ses chefs-d’œuvre dans sept musées au Japon (jusqu’en décembre 2017) puis, aux Etats-Unis, en Floride et à Seattle, en 2018, avec une exposition autour de l’impressionnisme.

 

En franchissant de nouvelles étapes, le musée historique Saint-Remi écrit une nouvelle page de l’histoire de l’abbaye royale éponyme, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Avec l’exposition temporaire Cogitata, le musée propose pour la 1re fois un dialogue saisissant entre l’architecture monumentale gothique et classique, ses collections et des peintures et sculptures créées par Florence Kutten, artiste rémoise (jusqu’au 5 février). Il s’agit d’une présence artistique nouvelle pour ce musée.

 

Reims.

Le Trésor : un nouveau lieu culturel à Reims

A l’ombre bienveillante de la majestueuse cathédrale de Reims, « le Trésor » va ouvrir au public le samedi 18 mars. Ce nouveau lieu culturel créé par la ville de Reims est dédié aux habitants et aux touristes. Ainsi, un ancien édifice médiéval qui abrita le trésorier de la cathédrale, accueillera dans un nouvel écrin le point info culture de Reims et également l’espace du projet de rénovation et d’extension du musée des Beaux-Arts. La scénographie élégante déclinant à l’intérieur comme à l’extérieur le thème du trésor, divers dispositifs multimédia et numériques immersifs vont ouvrir ce lieu à la modernité. Objectif : renforcer le rayonnement de Reims, à l’échelle nationale et internationale.

 

Emblématique de cette modernité de la culture rémoise, c’est Yuksek, pilier de la scène électro française et internationale qui est le parrain du Trésor.

 

Une visibilité nouvelle pour le point info culture de la ville de Reims

Ce service d’information « sur mesure » et de billetterie est très apprécié du public. Les chiffres sont éloquents : une centaine de lieux référencés, 15 000 usagers accueillis en 2016, 6 500 billets vendus en ligne en 2016. Selon l’information demandée – âge, type de spectacle, période … –, l’équipe du point info culture renseigne de façon personnalisée sur les sorties culturelles. Déménagement oblige, le service fermera du 15 au 17 mars inclus.

 

Un espace dédié à l’information sur la rénovation et l’extension du musée des Beaux-Arts, présentant l’ambition pour le futur musée et la richesse de ses collections.

Habitants de Reims, de son territoire et touristes sont invités à découvrir une Installation interactive immersive pour prendre la pleine mesure des trésors que recèle le musée des Beaux-Arts. Au programme : un grand écran pour une projection poétique d’œuvres du musée, la diffusion de six émissions D’Art D’Art par Frédéric Taddéï, présentant les œuvres des collections, deux grandes bornes tactiles - l’une sur l’histoire du musée, l’autre sur l’artiste Foujita. La technologie Li Fi, appelée à se développer au musée comme à Reims, fera une 1re apparition. Les contenus de ce parcours évolueront au fur et à mesure de l’avancée du projet d’ampleur porté par la ville de Reims. Car il s’agit bien avec le futur musée des Beaux-Arts de mettre en lumière le riche passé de l’édifice actuel datant principalement du 18e siècle, de rendre visibles des collections reconnues à l’international, d’occuper une place de premier plan en France avec un accompagnement innovant du public pour la découverte des œuvres. Sans oublier le souhait d’un geste architectural fort pour faire entrer totalement le futur musée dans le XXIe siècle.

 

Un espace dédié à Léonard Foujita (1886-1968), artiste inclassable, intimement lié à Reims

La chapelle Notre-Dame-de-la-Paix de Reims conçue par Foujita à la fin de sa vie constitue son testament artistique. Elle fut bâtie en 1959 avec le soutien de René Lalou suite à la conversion au catholicisme de l’artiste à Reims. Ceci explique que les 12 héritiers de sa veuve aient décidé par donations successives de faire du musée des Beaux-Arts de Reims l’un des lieux de référence pour la connaissance de l’œuvre de Foujita. Ainsi, la Ville a reçu 802 œuvres et 1 556 documents et objets relatifs à cet artiste franco-japonais.

 

Le patrimoine et la culture, deux piliers de la politique municipale de Reims, rendus accessibles à tous

La préservation, la réhabilitation et la valorisation du patrimoine comme le développement d’actions culturelles plaçant les arts au plus près de tous sont les deux axes de l’action culturelle de la ville de Reims. Ainsi, le patrimoine en majesté, le patrimoine immatériel comme la création artistique sont l’objet de toutes les attentions.


Reims. Toute l’année

Pour les 11-15 ans, mise en place d’un centre de loisirs en accueil libre

La Ville de Reims met en place un dispositif d’accueil des jeunes : souple et fondé sur la responsabilisation.

Accompagner les adolescents vers une autonomie accrue en temps de loisirs, dans la réalisation de leurs projets, tels sont les buts recherchés par le nouvel accueil pour les 11-15 ans mis en place au centre de loisirs Moulin Huon. En perspective d’ici décembre et grâce à des échanges avec le personnel de la Direction de la Jeunesse : activités de loisirs, projets, chantiers d’autofinancement. Ce centre de loisirs d’un nouveau genre est dédié aux jeunes habitants de Reims ; il s’appuie sur l’expertise acquise avec Reims Vital’Eté.

Horaires

Puisqu’il s’agit d’un centre de loisirs en accueil libre, les jeunes ont la liberté de rester plus ou moins longtemps au Centre Moulin Huon.

Ouverture : les mercredis, de 13 h 00 à 18 h 00.

Adresse

Ce centre de loisirs est organisé dans des locaux de la Ville de Reims situés dans le quartier Verrerie, 54 rue Albert Thomas.

Lignes de bus : ligne 17 et ligne 6, arrêt Monet

 

Saint-Dizier. Toute l’année

La MJC a son site : www.mjcsaintdizier.fr

Venez y retrouver nos activités, nos manifestations...

 

Reims. Toute l’année

Pour rendre la culture plus accessible aux citoyens, le bibliobus démarre une nouvelle tournée. Le bibliobus a également fait peau neuve en devenant accessible aux personnes à mobilité réduite circulant en fauteuil et en proposant un salon intérieur climatisé. L’offre de prêt de document tient compte de la périodicité des passages du bibliobus en étant plus longue que dans le reste du réseau de lecture publique municipal.

Un nouvel itinéraire

A partir de cette date il desservira 11 nouveaux quartiers : Billard, Epinettes, Verrerie, Orgeval, Charles Arnould, Lézardière, Dauphinot, Saint-Anne, Clairmarais, Chaussée Bocquaine et La Neuvillette. Ces 11 quartiers s’ajouteront aux 7 quartiers déjà desservis : Turenne, Mazarin, Chalet-Tunisie, Trois-Fontaines, Maison-Blanche, Europe, Châtillons soit un total de 18 quartiers.

L’offre du bibliobus

Il est possible d’emprunter jusqu’à 15 documents à la fois, dans la limite de 15 livres, 5 DVD ou 5 revues. Le prêt est d’une durée de 4 semaines (contrairement au reste du réseau où il n’est que de 3 semaines), pour tenir compte du passage tous les quinze jours. Le bibliobus propose aussi une consultation d’internet et un service de réservation de document sur demande. Comme dans le reste du réseau de la bibliothèque municipale, l’abonnement est gratuit sur présentation de justificatif pour les moins de 18 ans, les plus de 65 ans, les étudiants boursiers, les demandeurs d’emploi, les handicapés, les titulaires du RSA ou de la carte CCAS et les personnes en service civique volontaire. L’abonnement annuel est de 6 € pour les 18-25 ans, 12€ pour les plus de 25 ans domiciliés à Reims et 28€ pour les non-Rémois.

 

Reims. Toute l’année

Depuis bientôt 20 ans, notre association Exaequo lutte contre toute forme de discrimination fondée sur l’orientation sexuelle et/ou l’identité de genre à Reims et en Champagne-Ardenne. 

Exaequo agit pour la défense des droits des personnes LGBT au regard des textes législatifs nationaux et européens.

Exaequo combat toute forme d'exclusion, de discrimination et souhaite montrer son soutien aux associations, aux bénévoles mobilisés dans l'accueil de tous les migrants.
Nous sommes donc solidaires des actions engagées pour accueillir dignement les réfugiés.

De nombreuses personnes sont encore persécutées et tuées pour cause d'homophobie et fuient vers l'Europe où le droit d'asile peut être reconnu.

Exaequo accueille régulièrement des personnes LGBT réclamant le droit d'asile mais peu encore osent pousser la porte de notre association.

Le local (au 25 rue du jard à Reims) est ouvert le jeudi de 19h à 21h et le vendredi de 20h à 00h.

Nous avons également une ligne d'écoute : 06.42.04.56.14

  

Marne. Toute l’année

Soirées « Jardin o’ naturel »

En partenariat avec l’association « L’école des jardiniers » et le soutien financier de l’Agence de l’eau Seine-Normandie, Reims Métropole propose des soirées d’échanges pour les habitants des secteurs urbains et ruraux proches des champs captants. L’objectif ? Développer le « zéro phyto » et préserver la ressource en eau.

 

Des soirées thématiques en salle dédiées aux jardiniers amateurs

L’école des jardiniers y propose des solutions alternatives aux traitements chimiques. L’école des jardiniers présente également l’intérêt et les difficultés dans la mise en œuvre de ces solutions.

Par exemple, « Désherber futé » peut consister à  disposer des bâches ou un paillage autour des plantes ou encore, utiliser la technique du « faux semis ». Dans la technique du faux semis, le jardinier attend que les mauvaises herbes soient sorties de terre avant de semer ce qu’il a choisi de faire pousser.

Pour le thème « Préparer son jardin pour le printemps », l’Ecole des jardiniers propose, à titre d’exemple, l’utilisation de la houe maraîchère et l’engazonnement des allées.

Parmi les nombreuses pistes pour « Soigner naturellement son jardin », citons la pose de voiles anti-chenilles, l’usage du purin de végétaux, le recours aux plantes associées qui attirent les animaux auxiliaires, ou encore les bienfaits des phéromones pour limiter la reproduction des parasites.

La soirée centrée sur la « Rotation des cultures » apporte des solutions pour éviter la pérennisation de la présence de parasites et de maladies dans les jardins.

D’ici le mois d’avril, des soirées d’information auront été organisées à : Villers-aux-Nœuds, Reims, Bezannes, Rilly-la-Montagne, Verzenay. D’autres soirées sont à l’étude, jusqu’en juin prochain.

 

Des ateliers pratiques au cœur d’un jardin

L’enjeu de ces ateliers, qui ont lieu dans le jardin d’une association de jardins familiaux ou le jardin d’un particulier, est le partage de bonnes pratiques. « L’école des jardiniers » relaye ainsi des expériences de cultures, de grande échelle, en maraîchage bio, telles que celles pratiquées par les producteurs bio de Picardie, et les expériences des jardiniers amateurs rencontrés lors d’animations.

Dans ces ateliers, les jardiniers pratiquent l’auto-analyse du sol, en repérant notamment les plantes bio-indicatrices. Ils apprennent également à concevoir une rotation de cultures et l’usage de plantes associées, à choisir l’endroit le plus fonctionnel pour implanter un composteur, …

 

Dates et sites des ateliers sur le site www.reimmetropole.fr, rubrique site de l’eau et sur le site de l’association L’école des jardiniers : http://lecoledesjardiniers.fr/

     

Reims. Toute l’année

La Banque Alimentaire de la Marne possède son site Internet !

Nous avons l’honneur de vous annoncer la mise en ligne de notre site Internet que nous vous invitons à consulter régulièrement :

http://ba51.banquealimentaire.org/

Vous y retrouverez notamment toutes les informations sur notre banque (histoire, organisation, fonctionnement, revue de presse…), sur nos partenaires (associations, entreprises solidaires…) ainsi que toutes nos actualités et événements!


Reims. Toute l’année

ARTEMIE est une association de recyclage artistique qui récupère des matériaux de tout type pour les transformer en créations artistiques . Ces matériaux sont stockés dans une matériothèque au sein de la friche artistique de Reims. 

"Avis aux artistes

La matériothèque de Reims gérée par l'association Artémie ouvre ses portes à tous les artistes , professionnels ou amateurs. Des matériaux de récupération de toutes sortes sont mis à disposition à condition de les destiner à des fins créatives et apporter en échange d'autres matériaux."

Contacter Lucile :

artemieassociation@gmail.com

06 22 75 10 38

Notre facebook : http://www.facebook.com/assosiaction.artemie

Notre site internet : http://www.klubasso.fr/accueil/accueil.php?idc=51C3


Région. Toute l’année

Soutien scolaire, des besoins à satisfaire

Dans la région, plusieurs associations oeuvrent dans le soutien scolaire.

Ainsi l’Association de la Fondation Etudiante pour la Ville (AFEV), propose aux étudiants rémois, à raison de 2h/semaine, d’intervenir auprès d’un enfant ou d’un jeune rencontrant des difficultés dans son parcours.

Si vous souhaitez donner un peu de votre temps, contactez l’AFEV au

03 26 03 36 32 ; pierre.alberto@afev.org

Le Secours populaire propose également (parmi d’autres missions) du soutien scolaire pour des élèves en difficulté, à raison de 2h/semaine.

N’hésitez pas à les contacter. Les différentes antennes régionales vous aideront à conjuguer au mieux votre activité quotidienne et celle liée au bénévolat (zone géographique, horaires, compétences).

Pour tout renseignement : Secours populaire Marne - 03 26 79 12 00 •

Ardennes - 03 24 57 06 68 • Aube - 03 25 80 57 16 • Haute-Marne - 03

25 01 25 29 - www.secourspopulaire.fr

Au-delà de l’aspect humain, cette expérience est un plus dans votre cursus personnel et professionnel.

: plus d’infos /

Regroupés ici les communiqués que nous recevons et qui ont retenu notre attention. Ils font alors l’objet d’une (ou de plusieurs) annonce(s) sur nos ondes et ils sont publiés sur ce site pour aider à la promotion de votre manifestation.

Vous pouvez nous adresser vos informations, sous forme de communiqué de presse, à radio.primitive@wanadoo.fr, au minimum quinze jours avant le déroulement de vos événements.

Idéalement, vos informations doivent nous parvenir sous forme de communiqué au format .doc ou .rtf