Radio Primitive

durée : 26:35 Radiobook

Nouvelle

"Le silence blanc" ("The white silence") est une nouvelle de Jack London.

Publiée en 1900 dans le mensuel "Overland Monthly", ce récit nous entraine dans le Yukon, à la dernière frontière...

Jack London écrivit cette nouvelle à son retour du Grand Nord canadien, où il prospecta peu mais trouva de grandes sources d'inspirations littéraires.

 

La nature emploie mille ruses pour convaincre l'homme qu'il est mortel - le flux incessant des marées, la fureur des tempêtes, le choc des tremblements de terre, le grondement du tonnerre, mais le plus prodigieux, le plus stupéfiant de tout est l'inertie passive du Silence Blanc. Tout mouvement cesse, le ciel s'éclaircit et sa teinte de cuivre, le moindre murmure semble un sacrilège, et l'homme rendu timide est effrayé par le son de sa propre voix. Seule étincelle de vie traversant les étendues fantomatiques d'un mort univers, il tremble devant son audace, réalise que sa vie équivaut à celle d'un ver de terre, rien de plus. D'étranges pensées lui viennent malgré lui, et le mystère de toute chose lui est révélé. La peur de la mort, de Dieu, de l'univers l'envahit, c'est alors, ou jamais, que l'homme marche seul avec Dieu.

 

classé dans :