Radio Primitive

durée : 33:07 Radiobook

Nouvelle de fantôme

"Le procès pour meurtre" est une nouvelle de Charles Dickens qui fut d’abord nommée "À prendre avec une pincée de sel".

Cette histoire de fantômes a été publiée, ainsi que d'autres nouvelles qui évoquent elles aussi le spiritisme, dans les magazines de l'auteur Household Words et All the Year Round entre 1840 et 1866.

Comment parler en quelques lignes de Charles Dickens... Disons juste cela: "Un chant de Noël" ("A Christmas Carol"), "David Copperfield" ("The Personal History, Adventures", "Experience and Observation of David Copperfield the Younger of Blunderstone Rookery"), "La Petite Dorrit" ("Little Dorrit")...

 

J'ai toujours été frappé de constater à quel point le courage fait défaut, y compris aux gens les plus intelligents ou les plus cultivés, lorsqu'il s'agit de se confier sur des expériences psychiques liées au surnaturel. Presque tous craignent de s'exposer aux soupçons ou aux rires si jamais ils se hardaient à raconter une expérience de ce type, qui n'éveille ni parallèle ni écho dans la vie psychique de leur interlocuteur. Un voyageur honnête qui aurait vu quelque créature fantastique du genre des serpents de mer n'aurait aucune réticence à l'évoquer; mais ce même voyageur, eût-il ressenti un pressentiment, un instinct, un rêve, une divagation étranges, ou ce que l'on nomme vision, ou encore toute autre impression psychique paranormale, hésiterait longtemps avant de l'avouer. Et je suis convaincu que le mystère entourant ces questions provient en bonne partie de ces craintes. Nous racontons ces expériences subjectives bien plus rarement que nos rencontres avec des phénomènes objectifs; et, par conséquent l'ensemble des expériences dont nous avons connaissance dans ce domaine nous paraissent extraordinaires - et à vrai dire le sont, puisque nous manquons terriblement de témoignages.

classé dans :