: d’ici /

« À la première écoute, on pensait les Deuxluxes tout droit sortis des années 60. Le duo anglo-montréalais formé par Anna Frances Meyer et Étienne Barry propose un rock garage très sauvage, du genre à te donner envie de sauter sur une moto même si t’as pas le permis et de te prendre pour Steve McQueen dans la Grande Évasion. "Lighter Fluid", le nouvel album du groupe sent bon les grands espaces, les vestes à frange, le cuir, et se boit avec un whisky sans glaçon. »


« Lighter Fluid », l’album de les Deuxluxes sera à gagner dans le Démon de Midi le vendredi 6 mars entre 12h et 13h.




/:

Depuis 2010, plusieurs structures culturelles des Ardennes se rassemblent autour d'une thématique "Le Mois du …" : il y a eu le Blues, le Jazz, le Punk, la Pop, la Soul, l’Electro, le Hip Hop, le Reggae, et l’année dernière le Funk.

Cette année ce sont les musiques Africaines qui sont mises à l'honneur. Au travers de concerts, expos, conférences, ateliers, il s'agira de découvrir ses différents courants en retraçant leur histoire tout en s'intéressant à l'évolution de ces musiques, de la traditionnelle jusqu’à l’actuelle et à leurs croisements avec d'autres esthétiques.


L’association Sapristi !! a tout simplement choisi d’accueillir le fils du père fondateur de ce courant musical, en l’occurrence Femi Kuti, fils de Fela Kuti, célèbre chanteur, saxophoniste et chef d’orchestre Nigérian.

 



/:

STAGE DE DÉCOUVERTE DES THÉÂTRES D’OMBRE /

WEEK-END D’INITIATION !

Du 14 au 15 mars 2020

de 10h-13h à 14h-17h


Disparaître - cycle I

Week-end de l’ombre


David Girondin Moab propose une série de trois cycles autour des arts de l’objet avec 3 rendez-vous dédiés à la construction et à la manipulation.

3 temps de rencontre pour découvrir les arcanes de 3 techniques marionnettiques.

Le premier cycle, consacré aux univers de l’ombre, abordera la construction d’objets de jeu, de l’exploration des matériaux jusqu’aux silhouettes classiques en passant par les ombres à taille humaine.

Ces étapes de construction seront ponctuées de temps au plateau et de découverte des sources et techniques d’éclairage et des écrans-supports de réception de la lumière.

Par delà ces explorations, c’est la puissance narrative et onirique de ce théâtre qui sera abordée, gisement d’une pluralité de dramaturgies.


INFORMATIONS ET RÉSERVATIONS :

Le Jardin Parallèle

72-74 rue de Neufchâtel, 51100 Reims

contact@lejardinparallele.fr

09 81 24 07 66

www.lejardinparallele.fr

avec David Girondin Moab / Cie Pseudonymo




/:

SLASH VIII : le Cellier met en scène les artistes en résidence à La Fileuse

« Truth » d’Antoni RSM, jusqu’au dimanche 1er mars

Antoni RSM est un artiste qui vit et travaille à Reims ; il est membre fondateur de l’association La Mine (Reims). Lors de ses différentes résidences à la Fileuse, il a expérimenté différents supports et techniques, cherchant à varier les procédés tout en gardant un discours commun. « Construite en plongée dans les eaux profondes du cœur, cette exposition vient ainsi conclure un cycle de création qui aura mené Antoni RSM à expérimenter la matière et le statut d’artiste. […] l’artiste expose aujourd’hui en toute humilité ce qui lui semble être un aboutissement du plus intime de son travail. Comme dans toute métamorphose, et passée l’ultime épreuve de chrysalide, l’exposition offre au regard une série de toiles graphiques en quête d’un nouvel équilibre au creux d’un atelier reconstitué. Cette exposition propose de revisiter son rapport à la consommation de l’Art en prenant conscience de la difficulté pour un artiste de s’exposer dans sa plus grande intimité. Une exposition à vivre et à méditer… »



: de là /

Pour sa quatrième édition, La Magnifique Society vous donne rendez-vous en été les vendredi 26, samedi 27 et dimanche 28 juin 2020 au Parc de Champagne à Reims. Découvrez les premiers noms :




/:

Exposition Vidá. Genèse

Jusqu’au dimanche 8 mars, au musée-hôtel Le Vergeur

Dans le cadre des 65 ans du comité de jumelage Reims-Florence, le musée-hôtel Le Vergeur accueille l’artiste toscan Vidá dont les œuvres, créées à l’issue de recherches sur les pigments naturels, composent des paysages oniriques et éclatants. Vidá a découvert et classé plus de 130 pigments naturels en explorant le monde. Ainsi, une vingtaine d’œuvres récentes et de grand format illustrent la richesse de la palette offerte par les métaux et les minéraux. L’artiste se reconnaît dans l’expressionnisme abstrait : « suivant les techniques de l’Action painting, il peint à l’horizontale sans dessin préparatoire. […]  La nature est le sujet de ses tableaux : c’est celle que nous rencontrons quotidiennement comme le vent, la pluie, la tempête, l’aurore, le coucher de soleil, la nuit. Vidá n’est pas spectateur du monde, mais il le vit au maximum », explique Gabrielle Silvestri, co-commissaire de l’exposition Vidá. Jusqu’au dimanche 8 mars, tous les jours de 14 h à 18 h (sauf les lundis).




Encore plus d’infos locales et régionales, ici.


: d’ailleurs / 


Les inscriptions pour les séjours hiver-printemps des 6-17 ans sont ouvertes

Séjours du 15 au 22 février, du 22 au 29 février, du 14 au 18 avril ou du 20 au 24 avril

Rendez-vous au 21 rue du Temple (près des halles du Boulingrin), pour inscrire les 6-17 ans à des séjours pour les vacances d’hiver et de printemps. Pour garantir un accueil de qualité, les séjours sélectionnés avec le prestataire de la Ville sont prévus dans des centres à taille humaine, tantôt pour les 6-13 ans, tantôt pour les 14-17 ans et sous la conduite d’animateurs qualifiés. Au programme en hiver, en Savoie ou en Haute-Savoie, ski alpin mais également luge, sortie en raquette ou encore conduite de chien de traîneau… Au printemps, pour les pré-adolescents arts du cirque, équitation et pêche en Sologne et, pour les plus de 14 ans, la découverte de Valence en Espagne, y compris de sa plage ! Les tarifs sont établis en fonction des ressources des parents et du lieu de séjour. Les séjours sont éligibles aux aides de la CAF.





/:


/:

La multiplication des navigateurs et les mises à jour des plus anciens ont parfois rendu difficile au fil des ans la lecture de nos fichiers «sons».

C’est pourquoi nous avons ajouté pour chacun d’eux un second lien matérialisé par l’icône suivante :




Si vous n’avez pas accès au lecteur primitif d’un son, cliquez sur le poste de radio et ouvrez ainsi une nouvelle fenêtre avec un lecteur vous permettant de lire le fichier concerné.


/:


/:

: avertissement /

Il est conseillé à qui s’aventure sur les ondes de Radio Primitive de ne point trop se fier à ses anciennes oreilles et d’observer les rituels suivants avec attention, car ce qui semble être dissimule souvent ce qui est.


- tu auras bien entendu abandonné le gribouillis des juke-box de bazar,

- imite maintenant le spectre du divin transistor,

- pose sur la colline le puzzle des certitudes,

- compose le code du grand tout,

- écoute et traduit.


En d’autres termes, l’auditeur qui s’engage sur ces ondes devrait méditer cet avertissement :

" A écouter de plus près, il y avait à entendre".


: la loi des ondes /

Nous, fiers gloupiers des ondes, proclamons une et indivisible cette mère loi qui désormais s’applique indifféremment aux auditeurs et auditrices de Radio Primitive et aux membres de l’Amicale des Amateurs du Museau Vinaigrette.


Article huns :

L’oreille est reine. L’œil est son valet.


Article deux en un :

A la course du temps hertzien s’oppose le droit d’écoute qui plonge le gourmand des sons dans l’extase des battements de cœur et la volupté des chuchotements de l’aiguilleur des trains.


Article Troyes :

La vibration primitive et les cordes vocales du poulpe unissent les écoutants. Nostalgiques du chien de la maison hantée, ils ne redoutent que le retour du jazz à roulettes et des polyphonies corses.


Article Catherine de Russie :

En transes barbares, bruits d’assiettes et de verres brisés composent en arythmie la bande son des estomacs et des dimanches matin. Seuls sont dispensés de l’audience rituelle les caniches à poils d’or et le fils de Zézette.


Article cinq à sept :

Plouf. Plouf. Splash. Meuh. Atchoum. Miam. Miam. Pif. Paf. Vroum.


Article soldé :

Le tintamarre du monde trouble l’air pur des musiciens de la fanfare locale. Le remède se conjugue en dos, en raie, en mie, en scie. Les nouilles restent au sol.


Article sept à boire qu’il nous faut :

Sont immédiatement admis au sein du Conseil du Salon des Sons : le hérisson, le buisson, le chausson, l’écusson, le polisson et le mollasson. Le cas du saucisson reste à l’étude de maître Aupadeloi.


Article huître :

La voix est libre. En conséquence, grille de programme et mur du son doivent être abattus sans délais. Il est cependant toujours interdit de mettre ses coudes sur la table de mixage et obligation reste de ranger la chambre d’écho en sortant.


Fait à cœur, dans la joie et l’allégresse, en juillet de l’an 2012.

Pour faire valoir ce que de droit.

Bises à Zézette.


Vous n’arrivez pas à lire les fichiers sons sur ce site ?

Qui sommes nous ? - Adhérez - Nous rejoindre !

 

/:

nous écouter en direct

nos programmes

l’agenda primitif

nos classements

nous écrire

jeux concours

prestations et services

notre podcast

/:

quartier plus

radio de quartier

ça se passe à orgeval

parlons-en

ensembleS

l’après-midi d’une vie

de l’encre sur les ondes

va y avoir du sport

le don du son

des fleurs dans l’horloge

45 tours et puis s’en vont...

la dernière gorgée de bière...

l’histoire du rock...

les rues rémoises

l’alambic générik

production en série

petite biblio primitive 1

petite biblio primitive 2

la cueillette des feuilles

vous m’en direz tant

l’illusion des souffleries

les films de l’ouest

le camembert...

le reims doigts

c’est pas compliqué

le quart d’heure rémois

le coffre au passé

baby face jesus

le saint graal est dans l’escalier

gueule de bois

parole de migrants

à l’ombre du silence...

rencontre musée immigration

/:

coub’info

chroniques lycéennes 2010

chroniques lycéennes 2011

chroniques lycéennes 2012

chroniques lycéennes 2014

Libergier : 10 mots 2015

la minute de pub

histoires de migrants

molière chez les jivaros

de l’autre côté du tableau noir

la guerre dans tous ses états

mon héros

la patate ose

anatole untel

je rêvais d’être...

voyage en utopie

la vie est belle...


/:

acsr

silence radio

ousopo

oufipo

syntone

addor

radiophonie / radio art

radio fanch

le transistor

le perce oreilles

grer

polémix et la voix off

le flash impro

the voice of cassandre

solenoïde

faïdos sonore

loom audio métrique

regard’ailleurs

cosmorama

opération kangourou

réseau mémoire et histoire de l'immigration en champagne-ardenne



/:

ferarock

snrl

facebook

 

//:

RADIO PRIMITIVE

26, rue du docteur Schweitzer

BP 2169

51081 REIMS CEDEX FRANCE

Tél : (33) 03 26 02 33 76 (secrétariat)

         (33) 03.26.02.33.74 (studios)

Fax: (33) 03.26.02.68.30                

Courriel : radio.primitive@wanadoo.fr


92.4 en FM sur Reims et ses proches alentours

Radio Primitive est une radio FERAROCK

Radio Primitive est une radio  «Découvertes»