Reims.

Animateurs pour l’accueil périscolaire : la ville de Reims recrute

Il reste des places pour devenir l’un des 700 animateurs vacataires du service périscolaire de la ville de Reims. Ainsi, les personnes de plus de 18 ans souhaitant travailler avec des enfants, ayant un sens des responsabilités et qui pourraient proposer aux enfants de bénéficier de leurs compétences personnelles ou professionnelles peuvent candidater. Comment ? Télécharger un dossier sur le site reims.fr, rubrique « offres d’emplois » puis, le transmettre complété par courrier à la direction de l’Éducation (CS 80036 - 51722 Reims Cedex) ou le déposer au 4 rue Jovin. A noter : il n’est pas indispensable d’être détenteur du BAFA mais ce diplôme reste conseillé. Devenir vacataire du service d’accueil périscolaire de la ville de Reims permet de disposer d’un complément de revenu. Les horaires de travail sont les suivants : 7 h 30 à 8 h 30, 11 h 30 à 13 h 30 et 16 h 30 à 17 h 45, du lundi au vendredi. Pour chaque groupe scolaire de la ville de Reims, un agent municipal, l’animateur coordonnateur, est le référent sur site pour accompagner les animateurs et organiser le temps périscolaire :

Plus d'infos


Gueux.

L'association Escales à Gueux organise des manifestations.

- Le dimanche 1er décembre, son marché de Noël où l'on ne trouve que de l'artisanat, de 10h à 18h, à la maison des sports de Gueux. L'entrée est libre.

- Le dimanche 15 décembre, concert à l'église de Gueux à 16h avec le Choeur d'Escales et..... dans l'église de Gueux. L'entrée est libre.


Région.

Le patrimoine de proximité est une passion pour de nombreux français. Sa préservation et sa valorisation sont créatrices de richesses et permettent la transmission de savoir-faire. Ce sont donc des enjeux auxquels nous devons accorder le plus grand intérêt. C’est pourquoi, afin de sensibiliser les jeunes générations, la Fondation du patrimoine Champagne-Ardenne lance aujourd’hui « À nous le patrimoine ! ». Il s’agit de la 1e édition d’un concours à destination des élèves de 3e cycle récompensant la mobilisation des écoliers pour le patrimoine de leur commune.


A travers ce concours, notre objectif est de donner accès à la culture dés le plus jeune âge. Ainsi, en proposant aux enfants du CM1 à la 6e de travailler sur un projet autour du patrimoine local, nous souhaitons développer et pérenniser leur volonté de préserver, valoriser et transmettre à leur tour ces éléments constitutifs de notre identité commune.


Les enseignants peuvent préinscrire leurs classes et demander le dossier de candidature dès à présent et jusqu’au 29 novembre 2019 en nous contactant par téléphone au 03.26.97.81.72 pour par mail noemie.coibion@fondation-patrimoine.org


Les dossiers de candidature accompagnés des projets pédagogique seront à remettre au plus tard le 17 avril 2020. Les lauréats recevront une dotation pour aider à restaurer le projet de leur choix, soutenu par la Fondation du patrimoine Champagne-Ardenne. Ils bénéficieront également d’une visite guidée d’un site patrimonial soutenu par notre délégation. Les partenaires  du concours et les récompenses accordées aux lauréats par les mécènes du concours seront dévoilés à la clôture des préinscriptions.


Pour télécharger le dossier de candidature du concours "A nous le patrimoine !" : https://www.fondation-patrimoine.org/l-actualite/liste-des-actualites/a-nous-le-patrimoine


Reims. Toute l’année

S’informer sur Reims Grand Centre

Ouverture de la maison du projet

Lieux d’échange et d’information sur le projet Reims Grand Centre, la maison du projet est ouverte. Impossible de la manquer, c’est un bungalow bien identifiable avec son covering, qui a pris place rue de Mars devant les Halles.

 

Située au cœur du quartier en pleine métamorphose, cette structure accueillera tous ceux qui souhaitent découvrir le projet, s’informer sur l’avancement des chantiers, … Deux agents de la collectivité dont une personne en service civique assureront les permanences les lundis (13 h à 17 h), mercredis (14 h à 17 h), vendredis (10 h à 13 h) ainsi que les 2e samedis du  mois (10 h à 12 h 30).


Quelques aménagements seront effectués avant les vacances scolaires. Il s’agit notamment d’ajuster une rampe d’accès pour les personnes à mobilité réduite, en fonction du positionnement exact et définitif du bungalow.

 

A noter que dès le mois de janvier, des balades commentées seront organisées autour des différents chantiers en cours.


Région.

L’ADIE GRAND EST A BESOIN DE VOUS ! 

REJOIGNEZ UNE EQUIPE DE 86 BENEVOLES SUR TOUT LE TERRITOIRE


Parce que chaque jour en France, des milliers de personnes renoncent à créer leur activité parce qu’elles n’ont pas accès au financement et au conseil, l’Adie propose un prêt et un accompagnement adaptés à ceux qui veulent entreprendre. 


La démarche est facile d’accès, rapide, et répond aux attentes de ceux qui souhaitent créer ou développer leur activité indépendante.


Partout en France, un réseau dense de 1300 bénévoles soutient l’action de l’Adie et s’implique activement dans la lutte contre le chômage à travers notamment la création d’entreprise. Leur ambition principale est de mener un véritable combat contre les idées reçues à l’égard de l’entrepreneuriat  des publics dits précaires. Ils soutiennent des femmes et des hommes dans la création de leur activité et donc de leur emploi. Ils veillent ainsi au développement de leur potentiel et de leur talent. 


Vous avez envie de vous impliquer bénévolement au côté d’une structure qui contribue activement à l’insertion économique et sociale ? Vous êtes professionnel, en activité ou non, étudiant, retraité ou créateur d’entreprise ? L’Adie a besoin de votre énergie et de votre appui sur l’ensemble de la région Grand Est dans l’une de ses 8 antennes (Reims, Troyes, Charleville-Mézières, Metz, Nancy, Epinal, Mulhouse, Strasbourg) ou permanences. 


CONTACTEZ DIRECTEMENT L’ADIE PAR E-MAIL : lorraine@adie.org 

OU PAR TELEPHONE : 03 83 68 84 10 


Reims. A partir du 11 septembre

Bientôt, reprise de l’École Municipale des Sports

À partir du mercredi 11 septembre

L’EMS est un dispositif gratuit pour les enfants scolarisés à Reims et âgés de 6 à 11 ans qui propose la découverte et la pratique de nombreuses disciplines sportives. Le programme est renouvelé chaque trimestre. Ainsi, pendant l’année scolaire à partir du 11 septembre, tous les mercredis matin, des activités se déroulent dans 9 équipements sportifs dans la ville, en particulier dans 4 des 7 quartiers prioritaires de politique de la ville (Croix-Rouge, Orgeval, Châtillons, Europe) et également dans plusieurs clubs rémois. Parmi les multiples propositions de l’Ecole Municipale des Sports, citons : apprentissage de la natation, athlétisme, badminton, basket, football, futsal, handball, pétanque, sports de glace, sports de combat, tennis, escalade, bike and run, aviron… Pré-inscription et consultation du planning sur www.reims.fr.


Bétheny. A partir du 11 septembre

SoliDam continue à se tourner vers la formation, et plusieurs de ses membres propose des cours de musique, dans l’école de Musiques Actuelles « Le Lieu » à Bétheny : Matt en batterie, en éveil, et en MAO (par ordinateur), Gabriel en piano et Dam en chant.

Voici les horaires de des cours, qui ont lieu le mercredi soir : 

- 17h 18h : Chants Kids (6/9 ans)

- 18h 19h : Chants Pré-Ados (10/13 ans)

- 19h 20h : Chants Ados / Jeunes Adultes (14/25 ans)

- 20h 21h : Chorale Pop (dès 14 ans)

La rentrée se fera le mercredi 11 septembre. 

Cette année, le tarif Chants Kids, Chants Pré-Ados et Chorale Pop est de 280 €, et le tarif Chant Ados / Jeunes Adultes est de 380 €. L’inscription se fait pour une année scolaire soit 34 séances (facilités de paiements possibles).

N’hésitez pas à demander plus d’infos par MP ou au 06 31 26 95 92, ou par mail damien.briand9@gmail.com


Reims. Du 21 septembre au 18 janvier

« Trésors : rareté, curiosité, renommée »

Du samedi 21 septembre 2019 au samedi 18 janvier 2020 à la bibliothèque Carnegie

À l'occasion de la parution de l'ouvrage Trésors des bibliothèques et archives de Champagne-Ardenne en octobre 2019, la bibliothèque Carnegie met à l’honneur une sélection de documents proposant un regard inattendu sur la notion de trésor. Manuscrits médiévaux, gravures, reliures Art Déco, archives, photographies anciennes et affiches contemporaines se mêlent et révèlent toute la diversité des fonds de la bibliothèque et des archives municipales et communautaires de Reims. Datant du IXe siècle au XXIe siècle, ces trésors regorgent de détails insolites et se révèlent pour certains uniques. Parmi eux, des documents d’une valeur historique inestimable, tels qu’un télégramme du général américain Eisenhower annonçant la capitulation allemande le 7 mai 1945 ou une lettre de Georges Clémenceau évoquant l’affaire Dreyfus. Les plus grands comme les plus jeunes pourront partir à la découverte de ces trésors grâce à des parcours dédiés : chasse au trésor, livret jeu et Cluedo ponctuent ainsi la visite. Une sélection de trésors numérisés est disponible sur des tables tactiles afin de poursuivre l’exploration des collections de la bibliothèque et des archives.

 

Reims.

Le musée des Beaux-Arts a fermé ses portes au public le 22 septembre 2019 afin de se réinventer et de renaître après 4 ans de travaux à l'automne 2023.

Des actions se poursuivent cependant hors-les-murs, en direction des différents publics, dont les Cours de l'Ecole du Louvre avec un cycle sur le thème du vitrail.

 

En effet, le musée des Beaux-Arts et la Ville de Reims reconduisent leur partenariat avec l’Ecole du Louvre pour l’année 2019-2020 au Conservatoire à Rayonnement Régional.

Le premier cours du premier cycle Lumière et couleurs. Quelques aspects de l’histoire de l’art du vitrail, débutera le lundi 7 octobre 2019 !

 

Lundi 7 octobre 2019

La technique du vitrail à l’épreuve des siècles

 

Lundi 14 octobre 2019

Les peintres verriers à l’œuvre (XVe - XVIe siècle)

 

Lundi 4 novembre 2019

Vitrail et fenêtre dans la demeure (XVe - XVIIe siècle)

 

Lundi 2 décembre 2019

À la recherche du vitrail « Art nouveau »

 

Lundi 9 décembre 2019

Parcours dans le vitrail civil « Art déco »

 

Le programme et la fiche d’inscription sont disponibles sur les sites www.musees-reims.fr  et www.ecoledulouvre.fr

 

Il reste quelques places, alors n’hésitez pas à nous contacter au 03.26.35.36.10 pour de plus amples renseignements.


Courlandon et de Jonchery-sur-Vesle. Du 4 octobre au 28 novembre

Les médiathèques Courlandon et de Jonchery-sur-Vesle accueillent Julien Mortimer, illustrateur et graveur, dans le cadre d’une résidence d’auteur

Du vendredi 4 octobre au jeudi 28 novembre

Du 4 octobre au 28 novembre 2019, la médiathèque de Courlandon, gérée par la communauté urbaine du Grand Reims et la médiathèque Frantz et Quenault de Jonchery-sur-Vesle, gérée par la commune, accueillent Julien Mortimer, illustrateur et graveur strasbourgeois. À cette occasion, des rencontres, des démonstrations et des ateliers sont organisés dans les deux structures. Le temps de sa présence, Julien Mortimer poursuivra la réalisation d’un roman graphique dans lequel le public pourra intervenir en créant leur propre personnage avec la technique traditionnelle de l’estampe.


Reims. Du 17 octobre au 19 janvier

« Le siècle de Colbert. Reims au 17e siècle »

Du jeudi 17 octobre 2019 au dimanche 19 janvier 2020

À partir des collections des musées de la Ville, redécouvertes pour certaines à l’occasion des études menées sur les collections, mais aussi de la bibliothèque Carnegie ou des archives municipales et communautaires de Reims, l’exposition « Le siècle de Colbert. Reims au 17e siècle » retrace l’histoire politique, économique, religieuse et culturelle de la Reims au temps de Jean-Baptiste Colbert. Figure majeure de l’histoire de France, Colbert est né à Reims en 1619 et mort à Paris en 1683. Siècle de transformation, le XVIIe siècle est marqué dans la cité des sacres par l’évolution de la structure urbaine, mais également l’organisation politique de la cité. Construction de l’hôtel de Ville, installation d’établissements religieux, développement d’une école rémoise de peinture, Reims au siècle de Colbert s’inscrit dans la croissance des grandes villes françaises du royaume.


Reims. Du 23 octobre au 1 décembre

« Sacré vitrail ! », une exposition jeune public au Cellier

Du mercredi 23 octobre au dimanche 1er décembre

Dans le cadre du programme dédié au jeune public « Les petits biscuits » et de la mise en perspective des collections du musée des Beaux-Arts, le Cellier présente l’exposition « Sacré vitrail ! » : une invitation à découvrir, sur un mode ludique, les techniques du vitrail. Une dizaine de panneaux présenteront vitraux et artistes de la collection des Beaux-Arts. Les œuvres de Jacques Simon, Maria Helena Vieira da Silva, Imi Knoebel, entres autres, pourront être admirées à la bibliothèque Carnegie, à l’église Saint-Jacques, à la Cathédrale, à la basilique Saint-Remi, à la chapelle Foujita et au musée Le Vergeur. Grâce à l’application Vipix, avec la complicité du Centre culturel Saint-Ex, le visiteur verra son dessin se « transformer » en vitrail.


Reims. Novembre

MOIS de l’Economie Sociale et Solidaire.

A l’occasion de ce mois Grand Est, plusieurs événements sont à valoriser en Champagne-Ardenne :

Les opportunité d’emploi dans l’ESS le 7 novembre avec l’APEC de Reims avec le témoignage de POOL d’AVENIR et de SYNERCOOP (une coopérative d’activité et d’emplois)

Soirée événement concert le 8 novembre au SHED à Reims avec Eric Frasiak et l’association Chant’Morin

GREEN FRIDAY ou Journée d’un collège en transition le 8 novembre au collège St André de Reims

Information : comment créer une CIGALES à Charleville-Mézières le 9 novembre avec le témoignage de la CIGALES de Châlons-en-Champagne

Week end ‘Osons l’inclusion’ à la Cantine 111 les 23 et 24 novembre pendant la semaine européenne du handicap

Petit déjeuner sur le soutien au développement de projets associatifs avec l’AG2R le 14 novembre à Reims

Animation Zéro Déchet au restaurant associatif du Vouldy le 29 novembre à Saint-Julien-les-Villas (10)

Projection du document SUPER TRASH : Les ordures, c’est notre affaire ! le 14 novembre à Fayl Billot (52)

 

Vous pouvez consulter le programme de cette journée organisée avec le partenariat du Département de la Meurthe-et-Moselle  sur : ess-grandest.org

 

Vous trouverez toutes les manifestations du MOIS de l’ESS sur le site national dédié à l’événement : lemois-ess.cncres.fr

 

Vitry-le-François. Novembre

Le mois de novembre est le mois d’Eclectik Rock à Bords 2 Scènes !

Pour la 5ème année, Bords 2 Scènes s’associent aux 3 Scènes, ses voisins de Saint-Dizier, pour proposer un mois tourné vers le rock et ses dérivés.

Au fil des années, le festival Eclectik rock a su s’imposer comme le rendez-vous incontournable de la saison culturelle des deux structures.

Il prend ses quartiers à Saint-Dizier et à Vitry-le-François, pour que le rock dans toute sa diversité, son côté rebelle et ses pouvoirs surprenants rassemblent les spectateurs, des plus jeunes aux aînés, des amateurs aux fanatiques…

 

A Vitry-le-François

Samedi 9 novembre, 20h00 / Bars de Vitry-le-François : Parcours dans les bars, avec Broken Sailor (folk), Eclipse (rock), Val-Jean (chanson), Kartel (rock)

Jeudi 14 novembre, 19h00 / salle l’Orange Bleue : Apéromix Ecelctik Rock avec Joli Falzar Trio, chanson festive

Samedi 16 novembre, 20h30 / salle l’Orange Bleue : Eiffel + Amoure + Cheeky, rock

Mercredi 20 novembre, 15h00 [concert jeune public] / salle l’Orange Bleue : Rag’N’Boogie, ragtime, gospel

Vendredi 22 novembre, 20h30 / salle l’Orange Bleue : Iphaze + La p’tite fumée, transe, dub, electro

Samedi 30 novembre, 20h30 / salle l’Orange Bleue : GBH + Les Sales Majestés + Le réparateur, punk

 

A Saint-Dizier

Vendredi 8 novembre , 19h30 / Bars de Saint Dizier : Parcours musical dans les bars

Mercredi 13 novembre1 18h / Médiathèque Romain Rolland : L’histoire du rock, concert-conférence

Dimanche 17 novembre1 16h30 / Les Fuseaux : BaDaDa !, concert jeune public

Samedi 23 novembre, 18h / Les Fuseaux : Metalfest avec Crisix + Angelus Apatrida+ Insanity Alert + Black Peppers + Calice, metal

Vendredi 29 novembre, 20h30 / Les Fuseaux : Les Innocents, chanson rock

 

Et aussi à Bords 2 Scènes en novembre :

- Le Cœur à l’outrage, le 7 novembre avec le chanteur HK / théâtre & musique

- Dimanche Napalm, le 15 novembre / théâtre

- Peace & Lobe, le 29 novembre / concert préventif risques auditifs / en partenariat avec le Polca & Agi-Son


Reims. 19 novembre

Le 19 novembre, le palais du Tau s'illumine avec le reste de la France pour la Journée mondiale de l'enfance.

A 18h, le 19 novembre 2019 – A l'occasion de la Journée mondiale de l'enfance, à Reims comme partout dans l'Hexagone, les monuments éclairés en bleu couleur d'UNICEF rappelleront que la promesse faite aux enfants il y a 30 ans doit être renouvelée.

En partenariat avec le Centre des monuments nationaux et les Villes amies des enfants, ce sont plus de 50 monuments : du Panthéon aux Tours de la Rochelle, du Palais des ducs de Bourgogne à la Place Stanislas, qui se pareront de bleu en l'honneur des enfants et pour manifester leur soutien à cette initiative mondiale. A Reims, ce sera le palais du Tau qui créera l’événement.

Lumières sur les droits de l'enfant au palais du Tau à Reims qui sera illuminé de

bleu côté jardin Henri Deneux (cour Anatole France) de 18h à 23h.


Reims. 22 novembre

Dans le cadre de la manifestation autour du spectacle "TEEEERRRE!??" qui se déroulera sur le campus universitaire de Reims , nous avons le plaisir de vous convier à la soirée festive organisée par FESTISOL, Festival des solidarités, le vendredi 22 novembre 2019.

La réservation est obligatoire au 03.26.36.21.05 ou ludoval@maisondequartier-reims.fr .

Au programme de la soirée :

- La pièce de théâtre "Sur le fil" par la Cie Drama Thalia et le Collectif Ethique Sur l’Etiquette à 18h à la Bibliothèque Universitaire Robert de Sorbon, suivi d'un apéro dînatoire à 19h au Centre culturel du CROUS.

- Le conte chorégraphique "TEEEERRRE!??" par la Compagnie La Licorne à 20h au Centre culturel du CROUS, suivi d'une conférence-débat autour de la problématique des déchets par Delphine Corteel et Baptiste Monsaingeon, chercheurs et membres du laboratoire REGARDS, spécialistes des déchets.


Reims. 23 novembre

Accueil des nouveaux Rémois : les inscriptions sont ouvertes !

Samedi 23 novembre à 10 h, à l’hôtel de ville

La Ville, avec le soutien de l’Accueil des Villes Françaises (AVF) et Smile in Reims, organise chaque année en novembre une demi-journée d’accueil des nouveaux Rémois. La découverte de toutes les facettes de la ville est au programme de cette rencontre fixée au samedi 23 novembre. Les nouveaux Rémois sont invités à s’inscrire via le formulaire disponible en ligne sur reims.fr ou avec le bulletin disponible à l’accueil de l’hôtel de ville et dans les mairies de proximité.

Plus d'infos

 

Witry-lès-Reims. 23 novembre

L’ESCAL

Samedi 23 novembre, 20h

BARZINGAULT, enregistrement de son CD live

Sextet musical

1h30 // Conseillé à partir de 7 ans

“Quand on ne sait pas où on va, il faut se souvenir d’où on vient”...

L’ESCAL est un des premiers centres culturels français à lui avoir ouvert les portes et le troubadour lorrain, enfant d’HIGELIN et de DESPROGES s’en rappelle.

Aussi, il viendra enregistrer son cd live dans notre écrin et, cerise sur le gâteau, il donnera celui ci au public présent ce soir là.


Cormontreuil. 23 novembre

SAMEDI 23 Nov 2019, 11 h,

Médiathèque de Cormontreuil

 Littératures nomades-5ème Festival Littéraire « Interbibly »

RENCONTRE AVEC L'AUTEUR AKIRA MIZUBAYASHI

Ecrivain et traducteur japonais.

Cette rencontre sera suivie d’un temps de convivialité pour lequel la médiathèque vous invite à venir avec un plat à partager.

14h- 17h Ateliers proposés par l’association Connaissance du Japon : projection documentaire, dégustation de thé, ateliers origami, furoshiki

Public famille


Châlons-en_Champagne. 23 et 24 novembre

5ème Week-end de la BD indépendante

de Châlons-en-Champagne (23-24 nov)

Cette année n’est pas une année comme les autres, le week-end de la BD
indépendante de Châlons-en-Champagne fête son 5e anniversaire organisé par les désormais incontournables spécialistes châlonnais de la BD : la Bande Du9, le web service de tous les acteurs du monde de la BD, et le collectif Egoscopic, avec le concours de la Ville de Châlons.

Des dessinateurs hors des circuits éditoriaux traditionnels vous attendent :

ils sont indépendants ou réunis sous une forme associative ou professionnelle singulière, et publient des BD forcément plus libres dans le fond comme dans la forme

Ce 5ème rendez-vous met à l’honneur pas moins de 23 auteurs de BD invités.


Reims. 23 et 34 novembre

3e opus du Game’in Reims, le rendez-vous manga, jeu vidéo, cosplay, fantasy, webseries, Comics, retrogaming,… les 23 et 24 novembre prochain au Parc des expositions de Reims.

 

Ce troisième épisode proposera trois halls complets de jeux, animations et conférences… Les passionnés retrouveront avec plaisir des concours de Cosplay, Just Dance, un espace de jeux de 4000m2, une salle de projection de webseries, et pour la 1ère fois sur une convention, la présence exceptionnelle d’un vaisseau X-Wing grandeur nature tout en briques Lego®.

 

Des rencontres avec de nombreux invités sont également au programme, comme notamment l’acteur Mark Williams (Arthur Wesley de la saga Harry Potter), le youtuber Farod, le dessinateur espagnol de Comics David Lafuente ou encore le chanteur Bernard Minet.

 

Les visiteurs retrouveront également leurs produits favoris sur une centaine de stands : figurines, posters, cartes de collection, produits dérivés du manga, bourse de jeux, restauration japonaise…


Witry-lès-Reims. 29 novembre

L’ESCAL

Vendredi 29 novembre, 20 h

AUTO-STOP BURE

Conférence gesticulée

1h30 // Conseillé à partir de 7 ans

C’est à travers son voyage en stop de la Vendée à Bure que Marie nous expose son rapport à la compréhension du phénomène physique qu’est le nucléaire…

Un regard plein d'humour sur ce qu'être militant.e au quotidien.


Reims. 29 et 30 novembre

A l’occasion de son nouveau concert Pastorale, l’orchestre symphonique amateur Euphony montera sur la scène du Théâtre du Chemin Vert à Reims le  vendredi 29 novembre à 19h30 et samedi 30 novembre à 15h30.

Pour son premier programme de la saison, l'orchestre Euphony anticipe de quelques mois l'année 2020 qui marquera les 250 ans de la naissance de Ludwig van Beethoven, dernier grand représentant du classicisme viennois. Au programme la très célèbre symphonie n°6, "Pastorale".
La trompette sera également à l'honneur avec le concerto de Haydn.  

  

Un joli programme symphonique pour 10€ en prévente, 12€ sur place, 5€ pour les étudiants et lycéens et c'est gratuit pour les moins de 12 ans.


Witry-lès-Reims. 4 décembre

L’ESCAL

Mercredi 4 décembre, 16 h

LES WEEPERS CIRCUS CHANTE N’IMPORTE NAWAK

Concert proposé par l’association Weepers Circus

55 min // à partir de 4 ans

Dans un décor fait de bric et de broc, où chaque objet devient sonore et poétique, des personnages mystérieux apparaissent et chantent des fables anachroniques et burlesques, traditionnelles ou inédites.

Le Weepers Circus a donné à ce jour plus de 1000 concerts en France et en Europe…  «N’importe nawak !» est un spectacle s’adressant aux petits, mais aussi aux grands enfants qui est bourré de bonne humeur, d’humour et de poésie.


Reims. 7 décembre

QUAND TOUT SERA BLANC 

Poème musical d'après La Reine des Neiges d'Andersen

Opéra de Reims

À la croisée entre le récit initiatique et l'ode à la nature, Quand tout sera blanc est un voyage plein de poésie et de sensualité, approchant avec une rare acuité l’intensité bouleversante des secrets et le sérieux insondable des émotions enfantines. Il nous raconte l'histoire de la jeune Gerda, partie à la recherche de son frère Kay, enlevé par la Reine des Neiges, figure allégorique de l'Hiver. À travers le conte d'Andersen, le spectacle nous interroge sur la question de l'absence, du deuil et du passage à l'âge adulte.

La quête de Gerda nous plonge dans un voyage à travers les paysages du Grand Nord, paysages gelés et immaculés à la fois lieux d'émerveillement et de fantaisie, mais aussi d'angoisses et de terreur..


Reims. Jusqu’au 19 janvier

« Le siècle de Colbert. Reims au 17e siècle »

Jusqu’au dimanche 19 janvier 2020

À partir des collections des musées de la Ville, redécouvertes pour certaines à l’occasion des études menées sur les collections, mais aussi de la bibliothèque Carnegie ou des archives municipales et communautaires de Reims, l’exposition « Le siècle de Colbert. Reims au 17e siècle » retrace l’histoire politique, économique, religieuse et culturelle de Reims au temps de Jean-Baptiste Colbert. Figure majeure de l’histoire de France, Colbert est né à Reims en 1619 et mort à Paris en 1683. Siècle de transformation, le XVIIe siècle est marqué dans la cité des sacres par l’évolution de la structure urbaine, mais également l’organisation politique de la cité. Construction de l’hôtel de ville, installation d’établissements religieux, développement d’une école rémoise de peinture, Reims au siècle de Colbert s’inscrit dans la croissance des grandes villes françaises du royaume.


Reims.

Demandez le guide des collections du musée des Beaux-Arts !

Editions Liénart, 256 pages, 110 chefs-d’œuvre commentés

Un véritable ambassadeur de la richesse des collections du musée des Beaux-Arts. Plus encore : un aperçu de ce que le musée donnera à voir aux visiteurs dans les années 2020, avec l’ambitieux projet de réhabilitation et d’extension sur site en cours. Tels sont les objectifs de l’ouvrage récemment publié autour d’œuvres sélectionnées par l’équipe. Les historiens de l’art, eux-mêmes, méconnaissent certains des points forts
du musée des Beaux-Arts de Reims qui doit beaucoup à la générosité constante de collectionneurs.

 

Un ouvrage de qualité coédité par la ville de Reims et publié aux éditions Liénart à un tarif très accessible

L’avant-propos évoque l’historique du musée avec les legs et dons depuis sa création en 1795, avant de présenter les axes forts du futur musée qui ouvrira dans les années 2020. Au fil des notices d’œuvres écrites par 7 auteurs – toute l’équipe de conservation, le service des publics et le conseiller pour les musées à la DRAC Grand Est –, le lecteur est invité à un voyage de cinq siècles à travers l’art français et européen : de la Renaissance à l’Art Déco en passant par la peinture du Grand Siècle, l’Impressionnisme et l’œuvre inclassable de l’artiste franco-japonais Léonard Foujita ! Un format pratique, une couverture cartonnée mate à l’esthétique nouvelle et un prix très accessible de 20 € augurent d’un grand succès. Le guide est vendu au musée des Beaux-Arts et via le réseau Liénart (en janvier). Le précédent guide du musée des Beaux-Arts datait de 1909.


Reims.

www.musees-reims.fr, une fenêtre sur les trésors de Reims

 

Rayonner 24 H/24, informer les visiteurs sur les richesses des collections et le foisonnement des offres culturelles des quatre musées de la ville de Reims, tels sont les objectifs du site Internet qui leur est dédié. Au programme : élégance du design, fluidité de la navigation, qualité des images, galerie des chefs-d’oeuvre. La création de ce site internet mutualisé est l’une des premières étapes visibles de la modernisation en cours des musées de la ville de Reims.

 

Un site Internet attractif et de navigation aisée

www.musees-reims.fr offre au regard de l’internaute esthète une galerie de 100 œuvres et objets majeurs présentés dans chaque site muséal municipal, appelée à s’enrichir régulièrement, le programme culturel foisonnant et diversifié pour les prochains mois, le prêt des œuvres en France et à l’étranger, l’actualité de la recherche, la possibilité de privatisations…Le site internet s’enrichira aussi de supports audiovisuels.

 

Une mutualisation entre tous les sites Internet municipaux

Les sites officiels de la Ville, du Trésor (le portail de sorties culturelles de Reims et alentours) et celui des musées municipaux voient leurs agendas se coordonner pour mieux démultiplier la diffusion de l’information sur l’offre de Reims.

 

Quatre musées et une chapelle au cœur de l’histoire des arts, de l’histoire de Reims et de l’Europe

Reims, cité deux fois millénaire, conserve des collections exceptionnelles. Le musée des Beaux-Arts propose un voyage de cinq siècles à travers l’art français et européen et celui de Saint-Remi présente des collections archéologiques et historiques majeures. Deux lieux d’Histoire – le musée du fort de la Pompelle et le musée de la Reddition – sont devenus des lieux de mémoire essentiels des deux conflits mondiaux de 14-18 et 39-45. La chapelle Notre-Dame de la Paix est le testament artistique du peintre franco-japonais Léonard Foujita.

 

Des musées en effervescence

2018 témoignera de l’ambition portée par la ville de Reims et les équipes des musées pour leur précieux patrimoine. Expositions temporaires, prêts à des institutions, publications de référence, chantiers d’ampleurs jalonneront, cette année encore, la stratégie dynamique initiée depuis deux ans. Le site Internet présentera ainsi l’exposition d’œuvres du musée des Beaux-Arts, « Towards impressionism», aux Etats-Unis. Il annoncera également plusieurs expositions autour de l’année du Japon, le catalogue raisonné des donations Foujita et celui de la collection japonaise des musées de Reims, un programme pour le Centenaire 14-18. Sans oublier les travaux des réserves mutualisées et l’avancement des projets scientifiques et culturels du musée Saint-Remi et du musée des Beaux-Arts. Rappelons que ce dernier se prépare à une véritable mutation. Ainsi, à l’horizon 2023, Reims proposera au public un musée des Beaux-Arts rénové et agrandi sur le site actuel. Un geste architectural fort le rendra visible depuis la cathédrale Notre-Dame, située à proximité. Sites patrimoniaux ou historiques, les musées de la ville de Reims : une expérience à vivre !


Reims. Toute l’année

Pour les 11-15 ans, mise en place d’un centre de loisirs en accueil libre

La Ville de Reims met en place un dispositif d’accueil des jeunes : souple et fondé sur la responsabilisation.

Accompagner les adolescents vers une autonomie accrue en temps de loisirs, dans la réalisation de leurs projets, tels sont les buts recherchés par le nouvel accueil pour les 11-15 ans mis en place au centre de loisirs Moulin Huon. En perspective d’ici décembre et grâce à des échanges avec le personnel de la Direction de la Jeunesse : activités de loisirs, projets, chantiers d’autofinancement. Ce centre de loisirs d’un nouveau genre est dédié aux jeunes habitants de Reims ; il s’appuie sur l’expertise acquise avec Reims Vital’Eté.

Horaires

Puisqu’il s’agit d’un centre de loisirs en accueil libre, les jeunes ont la liberté de rester plus ou moins longtemps au Centre Moulin Huon.

Ouverture : les mercredis, de 13 h 00 à 18 h 00.

Adresse

Ce centre de loisirs est organisé dans des locaux de la Ville de Reims situés dans le quartier Verrerie, 54 rue Albert Thomas.

Lignes de bus : ligne 17 et ligne 6, arrêt Monet

 

Saint-Dizier. Toute l’année

La MJC a son site : www.mjcsaintdizier.fr

Venez y retrouver nos activités, nos manifestations...

 

Reims. Toute l’année

Pour rendre la culture plus accessible aux citoyens, le bibliobus démarre une nouvelle tournée. Le bibliobus a également fait peau neuve en devenant accessible aux personnes à mobilité réduite circulant en fauteuil et en proposant un salon intérieur climatisé. L’offre de prêt de document tient compte de la périodicité des passages du bibliobus en étant plus longue que dans le reste du réseau de lecture publique municipal.

Un nouvel itinéraire

A partir de cette date il desservira 11 nouveaux quartiers : Billard, Epinettes, Verrerie, Orgeval, Charles Arnould, Lézardière, Dauphinot, Saint-Anne, Clairmarais, Chaussée Bocquaine et La Neuvillette. Ces 11 quartiers s’ajouteront aux 7 quartiers déjà desservis : Turenne, Mazarin, Chalet-Tunisie, Trois-Fontaines, Maison-Blanche, Europe, Châtillons soit un total de 18 quartiers.

L’offre du bibliobus

Il est possible d’emprunter jusqu’à 15 documents à la fois, dans la limite de 15 livres, 5 DVD ou 5 revues. Le prêt est d’une durée de 4 semaines (contrairement au reste du réseau où il n’est que de 3 semaines), pour tenir compte du passage tous les quinze jours. Le bibliobus propose aussi une consultation d’internet et un service de réservation de document sur demande. Comme dans le reste du réseau de la bibliothèque municipale, l’abonnement est gratuit sur présentation de justificatif pour les moins de 18 ans, les plus de 65 ans, les étudiants boursiers, les demandeurs d’emploi, les handicapés, les titulaires du RSA ou de la carte CCAS et les personnes en service civique volontaire. L’abonnement annuel est de 6 € pour les 18-25 ans, 12€ pour les plus de 25 ans domiciliés à Reims et 28€ pour les non-Rémois.

 

Reims. Toute l’année

Depuis bientôt 20 ans, notre association Exaequo lutte contre toute forme de discrimination fondée sur l’orientation sexuelle et/ou l’identité de genre à Reims et en Champagne-Ardenne. 

Exaequo agit pour la défense des droits des personnes LGBT au regard des textes législatifs nationaux et européens.

Exaequo combat toute forme d'exclusion, de discrimination et souhaite montrer son soutien aux associations, aux bénévoles mobilisés dans l'accueil de tous les migrants.
Nous sommes donc solidaires des actions engagées pour accueillir dignement les réfugiés.

De nombreuses personnes sont encore persécutées et tuées pour cause d'homophobie et fuient vers l'Europe où le droit d'asile peut être reconnu.

Exaequo accueille régulièrement des personnes LGBT réclamant le droit d'asile mais peu encore osent pousser la porte de notre association.

Le local (au 25 rue du jard à Reims) est ouvert le jeudi de 19h à 21h et le vendredi de 20h à 00h.

Nous avons également une ligne d'écoute : 06.42.04.56.14

  

Marne. Toute l’année

Soirées « Jardin o’ naturel »

En partenariat avec l’association « L’école des jardiniers » et le soutien financier de l’Agence de l’eau Seine-Normandie, Reims Métropole propose des soirées d’échanges pour les habitants des secteurs urbains et ruraux proches des champs captants. L’objectif ? Développer le « zéro phyto » et préserver la ressource en eau.

 

Des soirées thématiques en salle dédiées aux jardiniers amateurs

L’école des jardiniers y propose des solutions alternatives aux traitements chimiques. L’école des jardiniers présente également l’intérêt et les difficultés dans la mise en œuvre de ces solutions.

Par exemple, « Désherber futé » peut consister à  disposer des bâches ou un paillage autour des plantes ou encore, utiliser la technique du « faux semis ». Dans la technique du faux semis, le jardinier attend que les mauvaises herbes soient sorties de terre avant de semer ce qu’il a choisi de faire pousser.

Pour le thème « Préparer son jardin pour le printemps », l’Ecole des jardiniers propose, à titre d’exemple, l’utilisation de la houe maraîchère et l’engazonnement des allées.

Parmi les nombreuses pistes pour « Soigner naturellement son jardin », citons la pose de voiles anti-chenilles, l’usage du purin de végétaux, le recours aux plantes associées qui attirent les animaux auxiliaires, ou encore les bienfaits des phéromones pour limiter la reproduction des parasites.

La soirée centrée sur la « Rotation des cultures » apporte des solutions pour éviter la pérennisation de la présence de parasites et de maladies dans les jardins.

D’ici le mois d’avril, des soirées d’information auront été organisées à : Villers-aux-Nœuds, Reims, Bezannes, Rilly-la-Montagne, Verzenay. D’autres soirées sont à l’étude, jusqu’en juin prochain.

 

Des ateliers pratiques au cœur d’un jardin

L’enjeu de ces ateliers, qui ont lieu dans le jardin d’une association de jardins familiaux ou le jardin d’un particulier, est le partage de bonnes pratiques. « L’école des jardiniers » relaye ainsi des expériences de cultures, de grande échelle, en maraîchage bio, telles que celles pratiquées par les producteurs bio de Picardie, et les expériences des jardiniers amateurs rencontrés lors d’animations.

Dans ces ateliers, les jardiniers pratiquent l’auto-analyse du sol, en repérant notamment les plantes bio-indicatrices. Ils apprennent également à concevoir une rotation de cultures et l’usage de plantes associées, à choisir l’endroit le plus fonctionnel pour implanter un composteur, …

 

Dates et sites des ateliers sur le site www.reimmetropole.fr, rubrique site de l’eau et sur le site de l’association L’école des jardiniers : http://lecoledesjardiniers.fr/

     

Reims. Toute l’année

La Banque Alimentaire de la Marne possède son site Internet !

Nous avons l’honneur de vous annoncer la mise en ligne de notre site Internet que nous vous invitons à consulter régulièrement :

http://ba51.banquealimentaire.org/

Vous y retrouverez notamment toutes les informations sur notre banque (histoire, organisation, fonctionnement, revue de presse…), sur nos partenaires (associations, entreprises solidaires…) ainsi que toutes nos actualités et événements!


Reims. Toute l’année

ARTEMIE est une association de recyclage artistique qui récupère des matériaux de tout type pour les transformer en créations artistiques . Ces matériaux sont stockés dans une matériothèque au sein de la friche artistique de Reims. 

"Avis aux artistes

La matériothèque de Reims gérée par l'association Artémie ouvre ses portes à tous les artistes , professionnels ou amateurs. Des matériaux de récupération de toutes sortes sont mis à disposition à condition de les destiner à des fins créatives et apporter en échange d'autres matériaux."

Contacter Lucile :

artemieassociation@gmail.com

06 22 75 10 38

Notre facebook : http://www.facebook.com/assosiaction.artemie

Notre site internet : http://www.klubasso.fr/accueil/accueil.php?idc=51C3


Région. Toute l’année

Soutien scolaire, des besoins à satisfaire

Dans la région, plusieurs associations oeuvrent dans le soutien scolaire.

Ainsi l’Association de la Fondation Etudiante pour la Ville (AFEV), propose aux étudiants rémois, à raison de 2h/semaine, d’intervenir auprès d’un enfant ou d’un jeune rencontrant des difficultés dans son parcours.

Si vous souhaitez donner un peu de votre temps, contactez l’AFEV au

03 26 03 36 32 ; pierre.alberto@afev.org

Le Secours populaire propose également (parmi d’autres missions) du soutien scolaire pour des élèves en difficulté, à raison de 2h/semaine.

N’hésitez pas à les contacter. Les différentes antennes régionales vous aideront à conjuguer au mieux votre activité quotidienne et celle liée au bénévolat (zone géographique, horaires, compétences).

Pour tout renseignement : Secours populaire Marne - 03 26 79 12 00 •

Ardennes - 03 24 57 06 68 • Aube - 03 25 80 57 16 • Haute-Marne - 03

25 01 25 29 - www.secourspopulaire.fr

Au-delà de l’aspect humain, cette expérience est un plus dans votre cursus personnel et professionnel.

: plus d’infos /

Regroupés ici les communiqués que nous recevons et qui ont retenu notre attention. Ils font alors l’objet d’une (ou de plusieurs) annonce(s) sur nos ondes et ils sont publiés sur ce site pour aider à la promotion de votre manifestation.

Vous pouvez nous adresser vos informations, sous forme de communiqué de presse, à radio.primitive@wanadoo.fr, au minimum quinze jours avant le déroulement de vos événements.

Idéalement, vos informations doivent nous parvenir sous forme de communiqué au format .doc ou .rtf